Santé : les prises en charge par la Sécurité sociale et les complémentaires santé

Imagerie médicale : que remboursent l’Assurance maladie et la complémentaire santé ?

Scanner Imagerie
© D.R.

Les radios, échographies et autres IRM sont prises en charge de manière inconstante selon la pathologie.

De la mammographie à l’échographie, du scanner à la radio du poignet : les médecins, généralistes ou spécialistes, peuvent demander à leurs patients des radios pour soigner leurs pathologies. Toutefois, la prise en charge de cet acte de santé par l’Assurance maladie est variable, ce qui rendra d’autant plus nécessaire une complémentaire santé.

 

La Haute Autorité de Santé (HAS) a en effet, en 2011, dressé une liste des radios pouvant être prises en charge par l’Assurance maladie, à hauteur de 70% du tarif de convention (30% si le patient ne passe pas par le parcours de soins coordonnés). Elles concernent les radios du crâne (9 indications médicales différentes), celles du massif facial, du thorax et de l’abdomen (sans préparation).

 

Diversité des prises en charge

 

 

Les tarifs de convention en question évoluent fortement en fonction des examens radiologiques : voici les montants des plus courants.

 

  • Radio d’un membre (bras, coude, main, pied, poignet…) : 27,50 euros ;
  • Radio pulmonaire : 28,16 euros ;
  • Mammographie : 66,42 euros ;
  • Colonne lombaire : 66,42 euros ;
  • Colonne cervicale : 58,32 euros...

 

Les scanners, dont le coût tourne généralement autour des 150€, sont également remboursés par l’Assurance maladie sur une base de 70% du tarif de convention. Les IRM (imageries par résonnance magnétique), d’un coût plus élevé, sont prises en charge de la même manière. A noter toutefois que pour ces deux actes médicaux, les dépassements d’honoraires peuvent être très importants.

 

Presque toujours un reste à charge

 

Du côté des échographies obstétricales, trois consultations sont obligatoires, respectivement à 12, 24 et 32 semaines de grossesse (tarifs de convention de la Sécurité sociale respectivement de 48,35€, 81,92€ et 73,99€). Les deux premières sont prises en charge à hauteur de 70% par la Sécurité sociale, la troisième à 100% : le remboursement d’une échographie supplémentaire doit au préalable obtenir l’aval de l’Assurance maladie.

 

Ainsi, dans la quasi-intégralité des consultations d’imagerie médicale, même après le remboursement de l’Assurance maladie, le patient aura un reste à charge potentiellement important. Les complémentaires santé peuvent rembourser ces restes à charge, généralement par le biais d’un forfait.

 

Santé : les prises en charge par la Sécurité sociale et les complémentaires santé

+
Voir la suite du sommaire

Reagir à cet article

Texte de référence
La protection du chef d'entreprise

Dirigeants d'entreprises

Votre protection sociale

Texte de référence

Législation

Accédez à l’ensemble des textes de référence

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus