Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Dialogue social

Animation : trois recommandations, mais négociations toujours en cours

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Animation : trois recommandations, mais négociations toujours en cours

© D.R.

Humanis, Mutex et Umanens/Mutuelle Familiale ont été recommandés par la branche, mais les discussions sur les garanties du régime de base se poursuivent toujours.

Il ne reste plus que quelques mois aux entreprises du secteur privé pour se préparer à la réforme de la généralisation de la complémentaire santé : au 1er janvier 2016, tous les salariés devront en effet obligatoirement être couverts en collectif.

 

La réglementation autour de ces contrats change également (garanties minimales et maximales, dispenses d’affiliation…) mais, comme tout texte social, c’est au niveau des branches professionnelles que les entreprises doivent d’abord se tourner.

 

>> FOCUS : Où en est votre branche professionnelle quant aux négociations complémentaire santé ? 

 

Ces branches peuvent en effet négocier des accords portant sur les garanties minimales à suivre par l’ensemble des entreprises de la branche, ainsi que sur d’éventuelles (et facultatives) recommandations d’organismes assureurs.

 

La branche de l’animation (IDCC 1518), forte d’environ 12 000 entreprises représentant 140 000 salariés (travaillant dans les loisirs, le périscolaire, les MJC...), a ouvert les négociations dès 2014, « dans une logique de recommandation » note Franck Seguin, délégué général du CNEA (Conseil National des Employeurs d’Avenir), représentatif sur les branches Animation, Sport et Tourisme social et familial.

 

Un accord fin mars ?

 

Après le cahier des charges, réalisé puis mis en concurrence au cours d’un appel d’offres, les partenaires sociaux négocient désormais sur la portée de la base des garanties en santé afin, comme l’explique M. Seguin, de « maintenir l’équilibre économique global du régime ».

 

Déjà doté d’un régime de prévoyance depuis déjà plusieurs années, cette branche n’avait en effet pas encore négocié de régime frais de santé. Trois opérateurs ont finalement été recommandés (Humanis, Mutex et Umanens/Mutuelle Familiale) avec une offre composée de trois niveaux de garanties et des taux de cotisation fixes pendant trois ans.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

Nous vous recommandons

Réforme du Code du travail : le conseil d’entreprise va évoluer

Réforme du Code du travail : le conseil d’entreprise va évoluer

Mercredi 8 novembre, les députés ont en commission, adopté un amendement pour élargir les pouvoirs du conseil d’entreprise, entité apparue avec la réforme du Code du travail. Quelles sont[…]

Code du travail : que va donner la fusion des instances représentatives ?

Code du travail : que va donner la fusion des instances représentatives ?

Aéraulique, thermique, frigorifique : lancement d'une offre spécifique par le courtier SPVIE

Aéraulique, thermique, frigorifique : lancement d'une offre spécifique par le courtier SPVIE

Commerce de détail de l’horlogerie-bijouterie : recommandation unique sur la complémentaire santé

Commerce de détail de l’horlogerie-bijouterie : recommandation unique sur la complémentaire santé

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX