Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Fiches pratiques réglementation

Automédication : comment est-elle prise en charge ?

Automédication : comment est-elle prise en charge ?

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Se procurer des médicaments sans prescription médicale ? Beaucoup de Français le font, même si sa prise en charge est particulièrement limitée.

L’automédication est une pratique courante chez les Français : près de 70% se passeraient ainsi plus ou moins souvent d’une prescription médicale pour se procurer des médicaments, que ce soit en pharmacie, dans les grandes surfaces ou encore sur Internet.

 

Elle peut être utilisée pour régler les problèmes de santé bénins (rhume, migraine, fièvre…) mais, chez certains, peut également constituer un recours pour des traitements plus lourds, pas forcément pris en charge par la Sécurité sociale – ce qui n’est pas sans danger.

 

Après plusieurs années de hausse ininterrompue, le marché de l'automédication en France a toutefois connu un léger fléchissement en 2013 (-3%, à 2,1 milliards d'euros, note l'Afipa), possible conséquence de la crise et d'un report vers des médicaments remboursables.

 

Des forfaits pour l'automédication

 

L’absence de prescription médicale empêche en effet toute prise en charge de l’Assurance maladie sur ces frais d’automédication : avec cette ordonnance, les médicaments pourraient être remboursés, le plus souvent à  hauteur de 65%, mais aussi à 100%, 30% ou 15% en fonction du service médical rendu.

 

Certaines complémentaires santé prennent toutefois en charge l’automédication via, le plus souvent, des forfaits autour de 50 à 100 euros par an, soit via des forfaits spéciaux, soit au sein de formules "Bien-Être" : il suffit, pour les assurés, de leur renvoyer le ticket du pharmacien pour la prise en charge.

 

Nous vous recommandons

DROIT ET RESPECT DU SALARIÉ

DROIT ET RESPECT DU SALARIÉ

Le sujet des libertés dans l'entreprise est plus que jamais d’actualité. L’employeur doit ainsi veiller au respect de l’ensemble des droits du salariés, de surcroit au regard de la valeur[…]

28/11/2017 | | Salariés
Les licences de débit de boissons des restaurants

Les licences de débit de boissons des restaurants

Responsabilité civile des dirigeants ou mandataires sociaux

Responsabilité civile des dirigeants ou mandataires sociaux

Obligation de l’employeur en matière de harcèlement

Obligation de l’employeur en matière de harcèlement

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX