Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Dialogue social

Branche du sport : appel d’offres lancé sur la complémentaire santé

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Branche du sport : appel d’offres lancé sur la complémentaire santé

© D.R.

Après l'ouverture des négociations en santé début 2015, cette branche (plus de 100 000 salariés) se lance dans un appel d’offres avec un maximum de quatre recommandations (ou labellisations) d’organismes assureurs.

Il reste moins de deux cents jours avant la réforme de la généralisation de la complémentaire santé : au 1er janvier 2016, toutes les entreprises du privé devront mettre en place, à destination de l’ensemble de leurs salariés, un régime de frais de santé.

 

Environ un demi-million d’entreprises ne proposait jusqu’alors pas de telle complémentaire santé, employant environ trois millions de personnes. Toutefois, même celles déjà couvertes sont concernées par cette réforme : cette dernière s’accompagne en effet de nombreuses évolutions réglementaires (panier de soins, contrats responsables, haut degré de solidarité…).

 

Préalable pour toutes les entreprises : vérifier la position de leur branche professionnelle. Cette dernière peut en effet signer un accord portant, selon les situations, sur les organismes assureurs (via des recommandations non contraignantes) et/ou sur les garanties,  relevées au-delà des minima du « panier de soins ANI ».

 

>> A LIRE. Négociations sur la complémentaire santé : où en sont les branches ?

 

La branche du sport (IDCC 2511), qui regroupe environ 100 000 salariés travaillant dans l’organisation d’événements sportifs, la formation ou encore l’enseignement, n'était jusqu'à présent pas couverte en santé. Les négociations sur ce point n’ont démarré qu’à la fin du premier trimestre 2015, en raison notamment de la tardive publication des décrets d’application de la réforme.

 

Cette branche compte actuellement peu d’entreprises couvertes en santé : elle se compose également de nombreux travailleurs à temps partiel, pouvant potentiellement être dispensés de cette réforme.

 

Le travail de la branche sur ce dossier avance significativement avec la publication d’un appel d’offres sur la complémentaire santé, ce 16 juillet, portant sur la potentielle recommandation (ou labellisation) d’un maximum de quatre organismes assureurs, qui devront entre autres proposer des réseaux optiques et de tiers payant avec une couverture nationale. La date limite de candidature de ces derniers est fixée au 11 septembre prochain.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

Nous vous recommandons

Réforme du Code du travail : le conseil d’entreprise va évoluer

Réforme du Code du travail : le conseil d’entreprise va évoluer

Mercredi 8 novembre, les députés ont en commission, adopté un amendement pour élargir les pouvoirs du conseil d’entreprise, entité apparue avec la réforme du Code du travail. Quelles sont[…]

Code du travail : que va donner la fusion des instances représentatives ?

Code du travail : que va donner la fusion des instances représentatives ?

Aéraulique, thermique, frigorifique : lancement d'une offre spécifique par le courtier SPVIE

Aéraulique, thermique, frigorifique : lancement d'une offre spécifique par le courtier SPVIE

Commerce de détail de l’horlogerie-bijouterie : recommandation unique sur la complémentaire santé

Commerce de détail de l’horlogerie-bijouterie : recommandation unique sur la complémentaire santé

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX