Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Dialogue social

Caoutchouc : les négociations sur les complémentaires santé pas encore ouvertes

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Caoutchouc : les négociations sur les complémentaires santé pas encore ouvertes

© D.R.

La branche a priorisé d’autres sujets sociaux et repoussé ces discussions au second semestre 2015.

Plus que quelques mois avant l’application effective de l’Accord National Interprofessionnel (ANI) : au 1er janvier 2016, l’ensemble des salariés du privé devra obligatoirement être couvert en collective par une complémentaire santé, financée au moins à moitié par l’employeur.

 

Avant que les entreprises non encore couvertes ne se mettent à chercher par elles-mêmes l’offre leur convenant le mieux, elles doivent observer ce qui se fait au niveau de leur branche professionnelle.

 

Ces dernières sont en effet habilitées à négocier des accords recommandant des organismes assureurs (et non plus désignant) et fixant des garanties minimales (au niveau ou au-delà du panier de soins ANI), que toutes les entreprises de la branche devront assurer en leur sein.

 

>> A LIRE. Réforme de la complémentaire santé : où en est votre branche professionnelle?

 

De premières discussions ont eu lieu au sein de la branche du caoutchouc (IDCC 45), forte d’environ 50 000 salariés pour 250 entreprises, à la fin de l’année 2014. Mais la thématique de la complémentaire santé n’a pas été une priorité : « il y a déjà beaucoup de sujets sur la table » explique la responsable du département social du Syndicat National du caoutchouc et des polymères (SNCP) Jocelyne Le Goff.

 

Le report de ces négociations, non encore ouvertes donc, est un « choix fait avec les partenaires sociaux » explique Mme Le Goff. Un premier état des lieux réalisé en 2013 a montré que 95% des salariés de la branche étaient déjà couverts, note de son côté la CFDT, avec seulement 2 000 salariés non couverts pour l'heure.

 

Les chantiers prioritaires du premier semestre 2015 étant les salaires et la formation professionnelle, les négociations sur la complémentaire santé devraient par conséquent être au menu de la fin d'année.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

Nous vous recommandons

Réforme du Code du travail : le conseil d’entreprise va évoluer

Réforme du Code du travail : le conseil d’entreprise va évoluer

Mercredi 8 novembre, les députés ont en commission, adopté un amendement pour élargir les pouvoirs du conseil d’entreprise, entité apparue avec la réforme du Code du travail. Quelles sont[…]

Code du travail : que va donner la fusion des instances représentatives ?

Code du travail : que va donner la fusion des instances représentatives ?

Aéraulique, thermique, frigorifique : lancement d'une offre spécifique par le courtier SPVIE

Aéraulique, thermique, frigorifique : lancement d'une offre spécifique par le courtier SPVIE

Commerce de détail de l’horlogerie-bijouterie : recommandation unique sur la complémentaire santé

Commerce de détail de l’horlogerie-bijouterie : recommandation unique sur la complémentaire santé

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX