Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Comment les complémentaires santé investissent le champ du sport

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Comment les complémentaires santé investissent le champ du sport

© D.R.

Les bénéfices du sport sur la santé sont de plus unanimement reconnus, fait qui n’a pas échappé aux complémentaires.

La réforme de la généralisation de la complémentaire santé entraîne une modification en profondeur de ce marché : les offres s’uniformisent quelque peu quant aux prises en charge, entre les contraintes tarifaires des entreprises et les récentes évolutions réglementaires les encadrant (panier de soins et contrats responsables).

 

La différenciation entre les acteurs de ce marché se joue désormais ailleurs : la prévention et/ou les services prennent une place de plus en plus primordiale. Le sport est à la conjonction de ces deux opportunités : les bienfaits du sport pour la santé sont de plus en plus reconnus et, désormais, valorisés au sein des entreprises.

 

De premières offres conciliant sport et santé

 

C’est ainsi qu’en décembre 2014, AG2R La Mondiale a innové en proposant aux quelque 55 000 salariés de la branche des commerces de sport et loisirs une offre spécifique. En plus des traditionnels modules de garanties (hospitalisation, optique, dentaire et soins courants), cette offre est complétée d’un module prévention incluant un forfait annuel (de 40 à 60 euros) quant à l’inscription à un club sportif.

 

La MAIF a également officialisé mi-février un partenariat avec la Mutuelle des Sportifs et lancé une première offre commune ce 1er mars, « Sport sur ordonnance ». Ainsi, les sociétaires de la MAIF peuvent bénéficier de la prise en charge de la consultation d’un médecin du sport, ainsi que des frais d’inscription à une activité physique.

 

Ces activités sont prises en compte (jusqu’à 500 euros par personne) dans le cadre de traitements bien définis, notamment des affections de longue durée (ALD) comme le diabète, l’épilepsie et les affections musculaires et neurologiques, ainsi qu’en cas d’accident avec une atteinte à l’intégrité physique et psychique (AIPP) supérieure ou égale à 20%.

 

A noter que les Français ne sont pas égaux quant au soutien à l’activité physique : la géographie des coaches sportifs est en effet très inégale, note une étude du site 1sport1coach.com. L’Île-de-France compte ainsi une forte densité de coaches (mais qui sont également les plus chers du pays), de même pour le grand Sud (Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées), au contraire du Centre, de la Picardie et du Nord-Pas-de-Calais.

 

 

Un autre domaine pourrait accélérer cette dynamique : la santé connectée, dont l’essor semble encore naissant. Ces montres, bracelets et autres trackers d’activité sont au cœur d’une profonde réflexion dans le monde de l’assurance, entre les outils « gadgets » et ceux avec un véritable bénéfice pour la santé des assurés.

 

Une récente note du Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM) préconise ainsi une prise en charge « par la collectivité » (la Sécurité sociale) de ces objets de santé connectés, une fois qu’auront été précisés deux points essentiels : la gestion des données ainsi recueillies et la séparation entre les gadgets et les vrais accessoires bénéfiques.

 

A noter, également, le nouveau venu « ticket-restaurant » de la santé, le « Chèque santé » : ce titre de paiement dématérialisé permet de régler des prestations de prévention, incluant notamment les médecins du sport, les diététiciens ou encore les activités physiques adaptées (APA).

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

Nous vous recommandons

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Les salariés des entreprises du BTP sont particulièrement exposés aux conditions climatiques, c’est pour cela qu’il existe des règles et des moyens de les protéger. Quels sont-ils ? Les[…]

02/01/2018 | | Salariés
Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX