Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Complémentaire santé : la solution tout-en-un de la Macif

Complémentaire santé : la solution tout-en-un de la Macif

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’assureur propose une formule spécialement destinée aux TPE et PME de moins de 50 salariés.

Tout chef d’entreprise doit avoir en tête l’échéance du 1er janvier 2016 : c’est en effet à cette date que l’ensemble de ses salariés devra obligatoirement bénéficier d’une complémentaire santé, que l’employeur doit financer – au moins – à moitié, résultat de la loi sur la sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013.

 

Les acteurs de ce marché ajustent de leur côté leurs offres afin de respecter cette nouvelle règlementation. Leurs contrats de couverture santé doivent ainsi être responsables (c’est déjà le cas de la majorité d’entre eux) et répondre aux différents critères du « panier minimum de soins ».

 

Une formule ANI-compatible

 

La Macif propose ainsi, pour les TPE de 1 à 49 salariés, l’offre personnalisable « Pleine Santé ». Cette formule se compose de 5 niveaux différents de couverture : Essentielle, Essentielle+, Confort, Etendue et Excellence.

 

La formule « Essentielle » respecte les différents critères du « panier minimum de soins » et va même, sur certains points, plus loin que cette règlementation. En plus de la prise en charge du ticket modérateur et du forfait hospitalier, elle rembourse jusqu’à 190€ pour les équipements optiques à faible correction et 270€ pour les plus complexes, avec des verres progressifs – sans oublier un forfait de 100€ pour les lentilles.

 

Cette formule renforce également les remboursements pour les soins dentaires, en prenant en charge jusqu’à 200% des frais d’orthodontie (le remboursement maximal de l’Assurance maladie de 193,50€ peut ainsi être doublé et ainsi atteindre 387€). Il en est de même pour les couronnes dentaires, dont la prise en charge potentielle est presque triplée (de 75,25€ à 215€).

 

A noter que l’ « Essentielle » prend également en charge certaines prestations pas ou peu remboursées par l’Assurance maladie, que sont l’ostéopathie et les pilules de 3e génération.

 

Des renforcements progressifs

 

Chaque formule supérieure renforce ces remboursements et prend en compte d’autres frais non pris en charge par l’Assurance maladie : l’ « Essentielle + » et les gammes supérieures intègrent ainsi les implants dentaires dans leur périmètre.

 

Chaque montée en gamme inclut, de même, de meilleurs remboursements en optique et dentaire (de 200% à 500% des frais dentaires et des forfaits optiques annuels de 190 à 430 euros par an pour les équipements « simples »). Le plafonnement des prises en charge des frais liés à l’optique répond également aux critères des contrats responsables, récemment définis par décret. Les entreprises de 11 à 49 salariés, en plus de cette offre déjà existante, peuvent bénéficier de leur côté d’une modularité supplémentaire en optique et dentaire. Enfin, le remboursement du ticket modérateur augmente sensiblement entre les différentes formules, des 100% de l’ « Essentielle » aux 400% de l’ « Excellence ».

 

Parmi les autres actes pris en compte dans ce pack « Pleine Santé », on peut également noter plusieurs forfaits pour les lentilles (100€/an), la chirurgie de la myopie (à partir de 200€/an/oeil), la parodontie (à partir de 150€/an) et les cures thermales (à partir de 200€/an).

 

A noter enfin que l’ensemble de ces formules inclut le tiers payant – permettant aux assurés de ne pas avoir à avancer de frais auprès d’un grand nombre de praticiens – une assistance à domicile et la possibilité de consulter ses remboursements en ligne.

Nous vous recommandons

Absentéisme au travail : 1 salarié sur 5 ne prend pas son arrêt maladie

Absentéisme au travail : 1 salarié sur 5 ne prend pas son arrêt maladie

Une étude de Malakoff Médéric publiée le 22 novembre, s’est intéressée aux arrêts maladie dans les entreprises du secteur privé : un des constats, est qu’une partie des[…]

23/11/2017 | MaladieComplémentaire santé | Salariés
Consultations médicales : de nouveaux tarifs impactant les complémentaires santé

Consultations médicales : de nouveaux tarifs impactant les complémentaires santé

Protection sociale : après Deliveroo, Axa France s’associe à Über

Protection sociale : après Deliveroo, Axa France s’associe à Über

Complémentaire santé : les nouveaux contrats responsables

Complémentaire santé : les nouveaux contrats responsables

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX