Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Produit

Complémentaire santé : un tiers des Français prêt à payer plus pour une meilleure couverture

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Complémentaire santé : un tiers des Français prêt à payer plus pour une meilleure couverture

La troisième édition du baromètre de la fédération nationale indépendante des mutuelles (FNIM) confirme la volonté accrue d’une personnalisation des garanties… et la méconnaissance encore importante de la réforme de la généralisation, à seulement deux mois de l’échéance.

La réforme de la généralisation de la complémentaire santé a beau approcher à grands pas, la position des Français quant aux apports et impressions sur leur couverture santé n’évolue guère : tel est le principal enseignement du troisième baromètre de la mutualité de proximité, réalisé par le cabinet Epsy pour la fédération nationale indépendante des mutuelles (FNIM).

 

Taux d’équipement constant (93% contre 92% en 2014 et 94% en 2013) et satisfaction identique par rapport à leur couverture actuelle (90%) montrent une stabilisation d’apparence de l’opinion des Français quant à leur complémentaire santé. Cette étude, toutefois, permet de mettre en avant plusieurs phénomènes à deux mois de l’entrée en vigueur de la réforme de la complémentaire santé.

 

36% des personnes interrogées dans ce cadre se disent ainsi prêtes à payer plus cher pour obtenir de meilleures prises en charge, contre 30% l’année dernière. Dans le même ordre d’idées, 38% des personnes interrogées jugent intéressante la possibilité de souscrire à une complémentaire santé moins chère mais centrée exclusivement sur les « grosses » dépenses de santé comme la chirurgie, taux inférieur de seulement un point par rapport à l’année dernière.

 

Surtout, l’étude note qu’un tiers des sondés ignorent encore l’échéance de la réforme de la généralisation : ce taux, mis en parallèle avec la méconnaissance exprimée par les salariés de TPE/PME il y a seulement deux mois (57% selon une étude Swiss Life), confirme un déficit d’information encore chronique.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

Nous vous recommandons

Responsabilité civile du dirigeant : ce que propose Axa

Responsabilité civile du dirigeant : ce que propose Axa

Les contrats d’assurance responsabilité civile pour les entreprises ne protégeant pas les chefs d’entreprise, Axa se positionne sur la RCD (responsabilité civile du dirigeant) en cherchant à se[…]

Complémentaire santé : Verspieren lance Aunéor, nouvelle formule haut de gamme

Complémentaire santé : Verspieren lance Aunéor, nouvelle formule haut de gamme

Bureaux d'études techniques : lancement d'une offre spécifique par la MGC

Bureaux d'études techniques : lancement d'une offre spécifique par la MGC

Nouvelle couverture santé pour les salariés du secteur propreté

Nouvelle couverture santé pour les salariés du secteur propreté

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX