Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Contrats aidés : vers leur disparition ?

Benjamin Chabrier

Sujets relatifs :

,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Contrats aidés : vers leur disparition ?

L’Assemblée nationale a voté dans la nuit de mercredi à jeudi 9 novembre, le budget en baisse de la mission « Travail et emploi » qui va se traduire par la réduction des contrats aidés. De quel ordre va être cette réduction ? Zoom. 

Les contrats aidés ont pour vocation à favoriser l’embauche de personnes difficultés, en fournissant une aide financière à l’employeur.

Pourtant, c’est dans la nuit du mercredi 8 au jeudi 9 novembre 2017 que l’Assemblée a voté le budget en baisse de la mission « Travail et emploi », qui implique la réduction des contrats aidés.  

Une baisse significative

Les crédits de la mission passent de 15,4 milliards d’euros en 2017 à 13,9 milliards en 2018, soit une baisse de 1,5 milliards.

Concrètement, cette décision implique une réduction significative des contrats aidés. Ils passeront à 200.000 en 2018, exclusivement dans le secteur non marchand. En 2017, on en comptait environ 280.000. On passera à une enveloppe de 1,4 milliards d’euros, soit une baisse de 1 milliard.

Les subventions publiques pour ces emplois diminueront aussi, elles passeront de 70 % à 50 % (excepté pour l’Outre-mer).

L’ambition du gouvernement est de créer un « nouveau contrat aidé » d’ici 2018, qui se traduira par plus d’accompagnement, mais surtout, par un effort accru sur la formation qui bénéficiera en grande partie de la réallocation des moyens. 

>> À lire aussi : Quels contrats vont bientôt évoluer avec la réforme du Code du travail ? <<

Nous vous recommandons

En tant que travailleur non salarié, comment être bien protégé ? – 3/3
Tribune d'experts
Sponsorisé par En tant que travailleur non salarié, comment être bien protégé ? – 3/3

En tant que travailleur non salarié, comment être bien protégé ? – 3/3

Pour pallier les insuffisances des dispositifs de protection sociale octroyés aux indépendants, les assureurs tels que Generali ont développé des gammes de produits très complètes. Ainsi, les[…]

20/02/2018 | | Salariés
La protection sociale, un véritable talon d’Achille pour les indépendants - 2/3
Tribune d'experts
Sponsorisé par La protection sociale, un véritable talon d’Achille pour les indépendants - 2/3

La protection sociale, un véritable talon d’Achille pour les indépendants - 2/3

La protection sociale des indépendants, comment ça marche ? - 1/3
Tribune d'experts
Sponsorisé par La protection sociale des indépendants, comment ça marche ? - 1/3

La protection sociale des indépendants, comment ça marche ? - 1/3

Réforme Code du travail : va-t-on pouvoir licencier sans motifs ?

Réforme Code du travail : va-t-on pouvoir licencier sans motifs ?

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX