Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Entreprise

Cybersécurité : les entreprises attaquées peuvent perdre très gros

Benjamin Chabrier

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Cybersécurité : les entreprises attaquées peuvent perdre très gros

© ra2studio

Une étude menée pour le compte de Gemalto auprès de 10 000 consommateurs à travers le monde, montre qu'une grande majorité de ces derniers tourneraient volontiers le dos aux entreprises ayant subis une brèche de données. Zoom sur quelques chiffres clés. 

Avec la récente affaire d’Apple et de son importante faille de données permettant d’accéder aux ordinateurs à distance, l’application prochaine du règlement européen sur la protection des données (RGPD), les questions sur la sécurité des données numériques sont de plus en plus d’actualité.

>> À lire aussi : Un livre blanc pour se préparer au RGPD << 

C’est dans cette optique que Gemalto, le leader mondial de la sécurité numérique, a mené une étude auprès de 10 000 consommateurs à travers le monde afin de montrer les comportements de ces derniers vis-à-vis des entreprises qui gèrent leurs données personnelles.

Il ressort de l’étude une certaine méfiance de la part des consommateurs vis-à-vis des entreprises

  • 27 % seulement, pensent que les entreprises prennent très au sérieux la sécurité des données clients
  • 70 % tourneraient le dos à l’entreprise si cette dernière venait à être exposée à une brèche de données
  • 58 % estiment que les réseaux sociaux représentent la plus grande menace pour la sécurité des données

>> À lire aussi : 19 % des entreprises seront en conformité avec le RGPD pour 2018 <<

En ce qui concerne l’attitude des consommateurs pour assurer eux-mêmes la sécurité de leurs données, ils sont :

  • 56 % à utiliser le même mot de passe pour plusieurs comptes en ligne
  • 41 % à avouer qu’ils n’utilisent pas la technologie proposée pour sécuriser leurs comptes sur les réseaux sociaux (comme par exemple, l’authentification à deux facteurs)

Ce manque d’implication dans leur sécurité s’explique par le fait que les consommateurs sont :

  • 62 % à considérer que les entreprises détentrices de leurs données sont responsables de leur sécurité

En ce qui concerne les secteurs sur lesquels les consommateurs se détourneraient plus volontiers en cas de brèche de données, il s’agit à :

  • 61 % des distributeurs
  • 59 % des banques
  • 58 % des plateformes de social media

Les préoccupations des consommateurs en ce qui concerne la sécurité des données sont élevées :

  • 67 % craignent d’être victimes d’une brèche de données dans un futur proche
  • 93 % se disent prêts à poursuivre les entreprises en justice si elles étaient compromises

En ce qui concerne les secteurs de confiance pour la protection des données, les sondés sont :

  • 33 % à faire confiance plus volontiers aux banques
  • 12 % à faire confiance aux organismes certifiés
  • 11 % aux fabricants d’appareils
  • 10 % aux sites gouvernementaux

>> À lire aussi : 60 % des dirigeants ne se sentent pas préoccupés par le cyber-risque <<

Il en ressort de cette étude que les entreprises devraient imposer des mesures de sécurité renforcées afin d’assurer la sécurité des données de leurs clients voir, de sensibiliser et d’éduquer ces derniers sur l’intérêt d’appliquer ces mesures. Cette nécessité se fait d’autant plus sentir, que l’application du RGPD sera obligatoire dès le 25 mai 2018.

>> À lire aussi : le gouvernement lance un site pour les PME <<

« Ces solutions ne doivent plus être proposées en option. Elles doivent être obligatoires, sans quoi les entreprises devront non seulement faire face à de lourdes conséquences financières, mais aussi à des poursuites judiciaires intentées par les consommateurs » explique Jason Hart, CTO, Identity and Data Protection chez Gemalto.

Pour aller plus loin

Nous vous recommandons

 MMA met à disposition des TPE/PME un outil d'auto-diagnostic en vue du RGPD

MMA met à disposition des TPE/PME un outil d'auto-diagnostic en vue du RGPD

La marque du groupe Covéa, met à disposition un outil d’auto diagnostic en ligne, pour les dirigeants de TPE et PME, pour que les dirigeants puisse évaluer la conformité de leur entreprise et leur proposer des[…]

25/05/2018 | TPE PMECybersécurité | Entreprise
Cybersécurité : Thales rachète Gemalto

Cybersécurité : Thales rachète Gemalto

Cybersécurité : la CNIL met à disposition un logiciel pour le RGPD

Cybersécurité : la CNIL met à disposition un logiciel pour le RGPD

Cybersécurité : un livre blanc pour se préparer au RGPD

Cybersécurité : un livre blanc pour se préparer au RGPD

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX