Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Entreprise

Début des discussions autour du télétravail

Début des discussions autour du télétravail
Céline Tridon

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Plébiscité par une large majorité de salariés, le télétravail devient de plus en plus courant. Reste toutefois à réglementer son exercice, pour limiter les dérives. C’est pourquoi, syndicats et patronat entament une concertation sur le sujet.

Pour plus de sept salariés sur dix, le télétravail est une révolution que l’entreprise doit savoir adopter. Une étude Randstad publiée en juillet 2016 pointe du doigt l’ampleur du phénomène. Aussi, syndicats et patronat doivent débuter ce mardi 20 décembre une concertation pour encadrer cette méthode de travail. Seul un accord datant de 2002, donc vieux de quatorze ans, fixe un semblant de cadre réglementaire au télétravail. Or, depuis, beaucoup de choses ont changé, comme par exemple l’avènement des nouvelles technologies. Facilitant le travail à distance, elles rendent également plus poreuse la frontière entre vie professionnelle et vie privée, les salariés hésitant à se déconnecter. C’est pourquoi, la loi Travail votée le 8 août 2016, a tiré la sonnette d’alarme, incitant à revoir la copie des partenaires sociaux sur le télétravail.

Un retard de plus de deux mois

Prévue par l'article 57 de la loi El Khomri, cette concertation devait initialement s’engager avant le 1er octobre. Elle commencera au final avec plus de deux mois de retard. Elle doit s’appuyer sur un « état des lieux faisant apparaître le taux de télétravail par branche selon la famille professionnelle et le sexe » et la « liste des métiers potentiellement éligibles au télétravail », explique la loi. Des rencontres en bilatérales doivent lancer les premières discussions, et une séance plénière est prévue en janvier, a précisé le ministère de Travail.

Vers un guide des bonnes pratiques ?

Outre un diagnostic sur le télétravail, la mesure de la charge de travail, notamment en matière de forfait jours, devrait être abordée. Doivent être également précisés la question du numérique et le fractionnement du repos et l'articulation entre vie privée et vie professionnelle. À minima, les partenaires sociaux devraient s'accorder sur un guide des bonnes pratiques. S'ils sont plus ambitieux, ils se lanceront dans une négociation de fond pour tenter de construire un nouvel accord national interprofessionnel.

Nous vous recommandons

Réforme Code du travail : publication de la totalité des mesures au Journal officiel

Réforme Code du travail : publication de la totalité des mesures au Journal officiel

Les décrets nécessaires à la réforme du Code du travail ont été publiés en totalité au Journal officiel le 31 décembre, les rendant ainsi obligatoires.  C'est[…]

02/01/2018 | | Entreprise
Risques Dommages aux biens : des contrats d’assurance adaptés à tous les besoins 3/3
Tribune d'experts
Sponsorisé par Risques Dommages aux biens : des contrats d’assurance adaptés à tous les besoins 3/3

Risques Dommages aux biens : des contrats d’assurance adaptés à tous les besoins 3/3

Pouvez-vous prétendre à la marque Tourisme et Handicap pour votre entreprise ?

Pouvez-vous prétendre à la marque Tourisme et Handicap pour votre entreprise ?

Environnement : 1 entreprise sur 20 ne fait rien en faveur de l’économie circulaire

Environnement : 1 entreprise sur 20 ne fait rien en faveur de l’économie circulaire

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX