Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Diététique et nutrition : qu’est-ce qui peut être pris en charge ?

Sujets relatifs :

,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Diététique et nutrition : qu’est-ce qui peut être pris en charge ?

© D.R.

Les actes de santé liés à l’alimentation prennent différentes formes et, par conséquent, différentes prises en charge par l’Assurance maladie et les complémentaires santé.

Les fêtes approchant (et la nouvelle année avec), la nourriture sera en partie au centre des conversations de cette fin d’année, entre les repas de Noël, du nouvel an et, à plus long terme, les bonnes résolutions que chacun pourrait se fixer

 

Une bonne alimentation aide à rester en bonne santé, mais n’est pas forcément évidente à tenir au fil du temps : les mauvaises habitudes s’acquièrent en effet plus facilement que les bonnes.

 

Deux métiers, deux spécialités

 

Les diététiciens et nutritionnistes sont les deux principaux alliés de celle ou celui qui veut reprendre en main son régime alimentaire.

 

Les premiers ont principalement une mission de rééducation : les diététiciens ne sont en effet pas des médecins, et vont surtout conseiller les patients dans les démarches à suivre pour retrouver un bon équilibre alimentaire.

 

Les seconds, de leur côté, sont à même de s’occuper des maladies liées à l’alimentation (graves troubles, diabète, obésité…) : bien au-delà du rôle de conseil, les nutritionnistes peuvent prescrire des traitements, au contraire des diététiciens.

 

Il est par conséquent logique qu’à ce titre, les consultations de diététiciens ne soient pas du tout prises en charge par l’Assurance maladie, au contraire des nutritionnistes. Ces dernières sont remboursées à hauteur de 70% sur une base d'une consultation à 25 euros, dans le cadre du parcours de soins coordonnés, au titre de la consultation d’un médecin spécialiste.

 

Attention toutefois : ces derniers peuvent pratiquer de nombreux dépassements d’honoraires non pris en charge par la Sécurité sociale.

 

Futur eldorado pour les complémentaires santé ?

 

Les complémentaires santé jouent un rôle croissant sur ce secteur, au titre des actions de prévention. Les principaux acteurs du marché proposent ainsi des forfaits dédiés à la diététique, à même de prendre en charge ces dépassements d’honoraires.

 

D’autres organismes peuvent également fixer une prise en charge par consultation, ou alors proposer à leurs assurés un bilan nutritionnel réglé par la complémentaire santé.

 

Bien que, jusqu’à présent, les consultations diététiques n’étaient que très rarement prises en charge par les complémentaires santé, elles le sont de plus en plus en fonction des formules : ces remboursements sont le plus souvent réservés, toutefois, aux prestations « haut de gamme ».

 

Nous vous recommandons

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Les salariés des entreprises du BTP sont particulièrement exposés aux conditions climatiques, c’est pour cela qu’il existe des règles et des moyens de les protéger. Quels sont-ils ? Les[…]

02/01/2018 | | Salariés
Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX