Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Dirigeant

Entrepreneur : cinq risques majeurs à apprivoiser

Entrepreneur : cinq risques majeurs à apprivoiser
La rédaction

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Etre dirigeant d’entreprise, c’est suivre un chemin souvent semé d’embûches. Plus qu’un chemin, c’est une ascension qui exige une certaine agilité, une souplesse, pour faire face aux problèmes. L’entrepreneur est confronté à des situations de risques qu’il doit apprivoiser, rationaliser afin de s’adapter, de rebondir pour continuer sa route et pérenniser son projet.
 

Le risque de rester seul 

L’isolement est un danger pour le dirigeant. Le risque est de perdre le contact avec ses clients, de se fier uniquement à ses propres intuitions sans les confronter aux réalités du terrain, aux expériences des acteurs du marché. 
 
Aujourd’hui, le monde des affaires est aussi celui des réseaux. Avoir du réseau, c’est faciliter la prise de contacts, se faire des ouvertures, avancer plus rapidement. Ne pas rester seul avec soi-même et aller chercher des soutiens, des prospects, des fournisseurs, des idées à l’extérieur, est une démarche nécessaire. 
 
La recette ? Savoir parler de son projet, le porter et savoir formaliser son propos en étant le plus précis possible. La première personne à qui on parlera ne sera peut-être pas en mesure de nous aider mais aura compris et nous renverra vers quelqu’un d’autre, le réseau se constituera ainsi au fur et à mesure.
 
En quelques clics sur internet, on peut communiquer avec le monde entier, à condition de savoir ce que l’on veut dire et d’être clair dans l’expression de son besoin. La communication doit être efficace et pertinente.

Le risque de s’associer

Mésentente qui entraîne un blocage de l’entreprise, perte de contrôle de l’entreprise, s’associer représente, potentiellement, des risques lourds de conséquences. Choisir le ou les bons associés est donc primordial pour éviter les conflits.
 
Trois règles à respecter :
  • Eviter de s’associer avec un proche comme un membre de sa famille, afin que des tensions de la relation personnelle ne rejaillissent pas sur le travail ou inversement.
  • Rechercher plutôt la complémentarité : qu’est-ce qui me manque, que je n’ai pas et que je vais trouver chez l’autre ? L’entreprise a besoin d’organisation, de créativité, il faut toucher à plusieurs secteurs et avoir plusieurs compétences. Exemple : Un ingénieur, par exemple, est souvent centré sur le produit et considère que si le client n’est pas assez intelligent pour l’acheter c’est qu’il ne le mérite pas. Il a intérêt à s’associer avec un commercial.
  • Partager des valeurs. Il est impératif de prendre du temps avec son associé pour bien échanger. Exemple : Faites des réunions d’associés qui se distinguent des réunions opérationnelles où vous travaillez sur un dossier.

Le risque d’échec

La vie d'un chef d’entreprise peut être parsemée d’échecs, des petits échecs commerciaux jusqu’à des échecs plus importants : des erreurs stratégiques, des embauches hasardeuses … Mais la réussite d’une entreprise est là lorsque les succès sont plus importants que les échecs.
 
Il y a aussi des échecs plus lourds, plus douloureux, comme le dépôt de bilan d’une entreprise, mais  les échecs sont utiles. Savez-vous que les anglo-saxons ne prêtent qu’aux entrepreneurs qui justifient de deux échecs propres, c’est-à-dire sans être partis « avec la caisse ». Pour prendre une image familière, lorsqu’un enfant apprend à marcher, il tombe puis il sait marcher, puis il sait à courir. Toutes les erreurs que l’on peut commettre sont aussi celles qu’on ne refait plus.
 

Le risque d’être dépassé, de ne pas savoir innover

Le risque est en fait celui de ne pas évoluer, de ne pas savoir s’adapter au marché, de perdre progressivement du terrain et donc du chiffre d’affaires.
 
L’innovation peut se définir comme le coup d’avance sur les concurrents. C’est le produit ou le service qui permet de financer le coup d’après, car c’est ce coup d’après qui permet justement d’être le plus rapide, le premier sur le marché.
 
L’innovation se trouve dans le repérage des problèmes et dans les solutions que l’on va poser pour répondre à ces problèmes. C’est cette vision du besoin du client qui est LA qualité prépondérante de l’entrepreneur

Le risque de se noyer dans les charges administratives

 
« Je ne vais jamais pouvoir surmonter toutes ces lourdeurs administratives »... Une formule souvent entendue chez les jeunes dirigeants et les entrepreneurs. Et pour cause, c’est vrai, les charges administratives existent et personne n’y échappe.
 
La rigueur s’impose avec deux possibilités dans les petites structures : s’obliger à une demi-journée par semaine de « paperasserie » ou prendre une personne extérieure en free-lance. Finalement cette corvée dont on se fait souvent une montagne n’est pas aussi grosse qu’elle ne paraît.
 
Le comptable est évidemment un allié précieux. C’est lui qui donne la méthode de travail, explique en amont comment s’organiser afin qu’ensuite, tous les éléments du dossier soient préparés en interne de manière à lui faciliter la tâche, c’est un gain de temps pour lui et un gain en argent pour l’entreprise.
 

Nous vous recommandons

Avez-vous pensé à la société en nom collectif pour votre entreprise ?

Avez-vous pensé à la société en nom collectif pour votre entreprise ?

La société en nom collectif est une entreprise dans laquelle la responsabilité des associés est solidaire et indéfinie. Quelles sont les règles de création ? Les avantages ? Focus. […]

18/01/2018 | création d'entreprise | Dirigeant
La rupture conventionnelle collective dans votre entreprise

La rupture conventionnelle collective dans votre entreprise

Dossier : ce qui s'applique depuis le 1er janvier 2018

Dossier : ce qui s'applique depuis le 1er janvier 2018

Une coopération pour prévenir du risque de stress au travail des chefs d'entreprise et conjoints du bâtiment

Une coopération pour prévenir du risque de stress au travail des chefs d'entreprise et conjoints du bâtiment

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX