Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Experts de l’automobile : les principaux points de l'accord sur la complémentaire santé

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Experts de l’automobile : les principaux points de l'accord sur la complémentaire santé

© D.R.

Un appel d’offres sur la complémentaire santé avait été publié début juillet à destination des quelque 5 000 salariés travaillant au sein des cabinets ou entreprises d'expertises en automobiles, débouchant sur une unique recommandation.

Il reste désormais moins d'un mois avant la réforme de la généralisation de la complémentaire santé : au 1er janvier 2016, toutes les entreprises du privé devront proposer à l’ensemble de leurs salariés une telle couverture de leurs frais de santé.

 

Avant de se lancer à la quête de cette complémentaire santé, les entreprises doivent toutefois être vigilantes à la position de leur branche professionnelle, qui peut recommander plusieurs organismes assureurs et/ou relever les garanties minimales règlementaires du « panier de soins ANI ».

 

>> A LIRE. Négociations sur la complémentaire santé : où en sont les branches ?

 

La branche de l’expertise en automobile (IDCC 1951), regroupant un peu plus de 5 000 salariés pour environ 600 entreprises, avait ainsi publié un appel d’offres le 10 juillet dans le but de recommander « un ou plusieurs opérateurs ». L'offre de MACIF Mutualité a finalement été la seule retenue.

 

La cotisation, partagée sur une base 50/50 entre employeur et salarié, s'élève à 2,54% du PMSS pour un salarié isolé (soit 80,52€ par mois) pour une base assez nettement supérieure au panier minimal de soins, notamment en hospitalisation (chambre particulière, lit accompagnant...) et en dentaire (implantologie, orthodontie et prothèses non prises en charge...).

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

Nous vous recommandons

Absentéisme au travail : 1 salarié sur 5 ne prend pas son arrêt maladie

Absentéisme au travail : 1 salarié sur 5 ne prend pas son arrêt maladie

Une étude de Malakoff Médéric publiée le 22 novembre, s’est intéressée aux arrêts maladie dans les entreprises du secteur privé : un des constats, est qu’une partie des[…]

23/11/2017 | MaladieComplémentaire santé | Salariés
Consultations médicales : de nouveaux tarifs impactant les complémentaires santé

Consultations médicales : de nouveaux tarifs impactant les complémentaires santé

Protection sociale : après Deliveroo, Axa France s’associe à Über

Protection sociale : après Deliveroo, Axa France s’associe à Über

Complémentaire santé : les nouveaux contrats responsables

Complémentaire santé : les nouveaux contrats responsables

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX