Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Finances

Fiscalité entreprise : la dématérialisation des factures pour répondre aux objectifs commerciaux

Benjamin Chabrier

Sujets relatifs :

,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Fiscalité entreprise : la dématérialisation des factures pour répondre aux objectifs commerciaux

La dématérialisation des factures consiste en générale à faire passer les documents du support physique au support numérique. Une étude menée par Generix Group auprès de 200 entreprises françaises montre le rapport de ces dernières avec la dématérialisation. 

La dématérialisation des factures est prévue dans notre droit, pour autant, elle n’est pas pratiquée par toutes les entreprises. La facturation électronique sera obligatoire pour les PME à partir du 1 er janvier 2019 et le 1er janvier 2020 pour les TPE.

C’est dans cette optique, que Generix Group spécialiste de la Supply Chain Collaborative a mené une étude auprès de 200 entreprises françaises.

>> À lire aussi : Délais de paiement : le retard des PME au plus haut <<

Le recours à la facture numérique

L’étude montre parmi les entreprises interrogées que 66 % d’entre elles sont équipées d’une ou plusieurs solutions de dématérialisation fiscale des factures :

  • 56 % utilisent une solution depuis plus de 4 ans
  • 25 % depuis plus de 8 ans

Trois principales motivations se dégagent pour expliquer ce phénomène :

  • la volonté de satisfaire les exigences du client pour 59 %
  • la quête de productivité pour 51 %
  • le désir de réduire les coûts de production pour 48 %

À noter : l’obligation réglementaire n’est évoquée que par 20 % des entreprises

Malgré le taux d’adoption de solutions assez élevé, le volume de factures dématérialisé reste assez faible :

  • 73 % des entreprises capable de répondre ont encore plus de 50 % de leur volume de leur facture à dématérialiser
  • 7 % des sociétés ont déjà déployé 75 % de leurs factures

>> À lire aussi : Quelles sont vos obligations en matière d’affichage des prix ? <<

La transition

En ce qui concerne l’amorçage de la transition, ceux qui en sont à l’origine sont :

  • la direction financière et la direction informatique (49%)
  • les directions générales et les directions commerciales (20 %)

Les difficultés 

Trois complexités se dégagent en ce qui concerne la mise en place des projets de solutions. Il s’agit pour :

  • 40 % de difficulté d’intégration de la solution avec les applications de gestion existantes
  • 33 % de la lourdeur du processus de mise en œuvre
  • 31 % le coût d’installation

Les entreprises ont aussi du mal à mesurer le retour sur investissement (ROI). En ce qui concerne, les économies et gains financiers :

  • 53% des entreprises interrogées observent des réductions de coûts
  • 68% des sociétés déclarent ne pas être capables de mesurer les économies réalisées suite à la mise en place de leur solution de dématérialisation

À noter : en ce qui concerne celles qui y parviennent, les estimations sont très variables, mais elles se situent en général en dessous de deux euros par facture entrante.

A contrario, pour les factures sortantes, une entreprise sur deux est capable d’en mesurer le rendement (inférieur à 3€ par facture pour 35% des entreprises).

>> À lire aussi : Les conditions pour facturer dans une devise étrangère << 

Vers une multiplication des projets de dématérialisation

Chez les entreprises qui ne possèdent pas de solutions de dématérialisation, ils sont 75 % à réfléchir pour en adopter une :

  • 43 % l’envisagent pour les 22 prochains mois

Pour les sociétés qui possèdent déjà une solution, elles envisagent une poursuite du déploiement voire une montée en gamme :

  • pour 37% des sociétés, la priorité est de poursuivre le déploiement des projets mis en œuvre
  • pour 38%, elles prévoient l’ajout de nouveaux périmètres d’utilisation (factures entrantes ou sortantes, chorus…)
  • 33% escomptent l’intégration de nouvelles fonctionnalités comme la gestion collaborative ou la mise en place d’un portail collaboratif

Pour Christophe Viry, Product marketing manager intégration et collaboration multi-entreprise chez Generix Group, il apparaît selon l’étude que « les bénéfices en termes de réduction des coûts, de traçabilité ou de sécurisation des processus sont bien au rendez-vous : la traçabilité du processus, la sécurité des traitements ou l’accès en ligne aux données sont plébiscités dans plus de 50 % des cas comme ayant un impact fort ou très fort ». 

Nous vous recommandons

Fiscalité entreprise : le montant du SMIC en 2018

Fiscalité entreprise : le montant du SMIC en 2018

C’est chaque année que le montant du SMIC est réévalué en fonction de l’évolution de l’indice national des prix à la consommation. Les détails pour 2018.  Le salaire minimum[…]

21/12/2017 | Fiscalité | Finances
Recrutement d’un salarié : un simulateur pour calculer le coût pour l’entreprise

Recrutement d’un salarié : un simulateur pour calculer le coût pour l’entreprise

TVS : modification de la période d’imposition et des obligations déclaratives pour janvier 2018

TVS : modification de la période d’imposition et des obligations déclaratives pour janvier 2018

Chorus Pro : la plateforme pour les factures dématérialisées

Chorus Pro : la plateforme pour les factures dématérialisées

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX