Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Dialogue social

Industries de carrières et matériaux : accord de branche peu vraisemblable

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Industries de carrières et matériaux : accord de branche peu vraisemblable

© D.R.

La majorité des entreprises de cette branche étant déjà couverte par une complémentaire santé, seules les plus petites structures pourraient demander une assistance avant le 1er janvier 2016.

Il reste désormais neuf mois seulement avant la mise en application de la réforme de la généralisation de la complémentaire santé : au 1er janvier 2016, toutes les entreprises du privé devront obligatoirement proposer à leurs salariés un régime de frais de santé, cofinancé par l’employeur.

 

Que ce soit pour les entreprises pas encore couvertes ou celles qui devront mettre à jour leur couverture, elles se doivent de consulter ce qui se passe au niveau de leur branche professionnelle. Cette dernière peut en effet négocier des accords portant sur les garanties et/ou les organismes assureurs recommandés.

 

>> A LIRE. Négociations sur la complémentaire santé : où en est votre branche professionnelle ?

 

La branche des industries de carrières et matériaux (IDCC 87), forte d’environ 70 000 salariés, a commencé à se pencher sur ce sujet dès le premier trimestre 2014. Les discussions se sont toutefois butées sur la publication tardive des textes d’application, même avant l’échéance de juillet 2014 (date limite d’ouverture des négociations de branche).

 

L’UNICEM (Union Nationale des Industries de Carrières et Matériaux de Construction) a interrogé ses entreprises adhérentes suite à ce retard et constaté qu’ « un grand nombre d’entreprises étaient déjà couvertes » par une complémentaire santé, et n’ont donc pas voulu « une remise en cause de leurs propres contrats par une intervention de la branche ».

 

Il ne devrait donc pas y avoir d’accord de branche, explique l’UNICEM, qui « n’envisage pas de démarches de branche sur ce sujet ». La fédération s’attend toutefois à ce que ses plus petites structures adhérentes, pas forcément couvertes par une complémentaire, lui demandent une assistance d’ici la fin de l’année 2015.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

Nous vous recommandons

Réforme du Code du travail : le conseil d’entreprise va évoluer

Réforme du Code du travail : le conseil d’entreprise va évoluer

Mercredi 8 novembre, les députés ont en commission, adopté un amendement pour élargir les pouvoirs du conseil d’entreprise, entité apparue avec la réforme du Code du travail. Quelles sont[…]

Code du travail : que va donner la fusion des instances représentatives ?

Code du travail : que va donner la fusion des instances représentatives ?

Aéraulique, thermique, frigorifique : lancement d'une offre spécifique par le courtier SPVIE

Aéraulique, thermique, frigorifique : lancement d'une offre spécifique par le courtier SPVIE

Commerce de détail de l’horlogerie-bijouterie : recommandation unique sur la complémentaire santé

Commerce de détail de l’horlogerie-bijouterie : recommandation unique sur la complémentaire santé

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX