Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Entreprise

Intelligence artificielle : 20 % des entreprises seulement se disent y être préparées

Benjamin Chabrier

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Intelligence artificielle : 20 % des entreprises seulement se disent y être préparées

Selon une étude de SAS, l’adoption de l’intelligence artificielle en entreprise pose beaucoup de problèmes au niveau du manque de compétences, de l’éthique, de l’organisationnels. Comment se sentent les entreprises devant ce phénomène ? Focus. 

L’intelligence artificielle a toujours été sujette à controverses, elle suscite à la fois l’émerveillement et la crainte.

Une étude menée par SAS (Statiscal Analysis Software), l’éditeur américain de logiciel, auprès de 100 entreprises européennes montre que les entreprises abordent avec optimisme l’arrivée de l’IA, mais son adoption doit faire face à de nombreux obstacles.

Le problème sociétal

Selon l’étude, plusieurs problèmes persistent notamment ceux concernant les enjeux de société. Par exemple, la destruction d’emplois que celle-ci pourrait engendrer, mais aussi la nécessité de créer de nouvelles professions nécessitant des compétences liées à l’IA : 

  • 55 % des personnes estiment que le principal défi de l’IA se trouve être l’avenir des emplois humains face à l’automatisation et à l’autonomie offertes par cette technologie

Il y a aussi les questions éthiques et le devenir des personnes :

  • 41 % des participants se demandent si les robots et les systèmes d’intelligence artificielle se doivent d’œuvrer « pour le bien de l’humanité » ou bien au service d’une seule personne, et se questionnent sur le devenir des personnes qui auront perdu leur emploi en raison de ces systèmes

La question des infrastructures

Mis à part les questions sociétales, se pose aussi la question de savoir si les entreprises disposent des infrastructures nécessaires à l’IA :

  • 76 % des entreprises estiment ne pas disposer d’une infrastructure adaptée
  • 24 % pensent avoir besoin de renouveler et d’adapter leur plate-forme actuelle
  • 29 % ne dispose d’aucune plate-forme spécifique

Les data scientists

La data science  est la discipline qui permet de développer des algorithmes pour l’IA. Le data scientist est donc un élément nécessaire a l’analyse et au développement de l’IA.

  • 20 % des entreprises estiment que leurs équipes de data science sont suffisamment préparées
  • 19 % ne possèdent aucune structure de ce type
  • 28 % ont prévu de recruter des data scientists pour développer des compétences organisationnelles
  • 32 % veulent améliorer les compétences de leurs équipes d’analystes actuelles grâce à des formations, des conférences et des ateliers 

Pour aller plus loin

https://www.sas.com/fr

 

Nous vous recommandons

 MMA met à disposition des TPE/PME un outil d'auto-diagnostic en vue du RGPD

MMA met à disposition des TPE/PME un outil d'auto-diagnostic en vue du RGPD

La marque du groupe Covéa, met à disposition un outil d’auto diagnostic en ligne, pour les dirigeants de TPE et PME, pour que les dirigeants puisse évaluer la conformité de leur entreprise et leur proposer des[…]

25/05/2018 | TPE PMECybersécurité | Entreprise
Cybersécurité : Thales rachète Gemalto

Cybersécurité : Thales rachète Gemalto

Cybersécurité : les entreprises attaquées peuvent perdre très gros

Cybersécurité : les entreprises attaquées peuvent perdre très gros

Cybersécurité : la CNIL met à disposition un logiciel pour le RGPD

Cybersécurité : la CNIL met à disposition un logiciel pour le RGPD

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX