Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Les conditions de travail des soignants deviennent une « priorité politique »

Céline Tridon

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les conditions de travail des soignants deviennent une « priorité politique »

Le plan national prévoit notamment une meilleure gestion des plannings et une concertation sur le travail de nuit.

© Salque Jean-Louis D.R

La ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé le déploiement d’une stratégie d’amélioration de la qualité de vie au travail, dédiée aux professionnels de la santé. Parmi les mesures envisagées : rendre plus efficace la détection des RPS, revoir le management ou encore favoriser la prise de parole.

Ces derniers mois, les personnels du secteur de la santé ont tristement fait l’actualité de la santé au travail. Après la vague de suicide survenue cet été chez les infirmières, la ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé le déploiement d’une stratégie d’amélioration de la qualité de vie au travail (QVT) des professionnels de la santé. Ce plan national a été officiellement lancé le 5 décembre 2016. Il doit s’articuler autour de dix engagements, confirmant la « priorité politique » de la démarche. Selon la ministre, il s’agit de « repenser dans sa globalité la qualité de vie au travail » (…) afin de « prendre soin de ceux qui nous soignent. »

 

Des interlocuteurs dédiés

 

Ainsi sera créée une mission nationale dédiée au projet, dans le but de recenser et valoriser les bonnes pratiques. A elle, s’ajoutera début 2017 un observatoire de la QVT et des risques psychosociaux (RPS). « Je souhaite que des médiations s’organisent afin de résoudre les conflits internes avant qu’ils ne s’aggravent et débouchent sur des risques psychosociaux », souligne Marisol Touraine. La ministre prévoit ainsi des dispositifs aux échelles locale et régionale, le tout placé sous la bienveillance d’un médiateur national.  

En parallèle, l’accent est mis sur l’écoute et la parole : chaque professionnel de la santé devra pouvoir bénéficier dans le futur d’une prise en charge totale en cas de besoin. Psychologues, conseillers en prévention, assistants sociaux : il doit pouvoir accéder à un panel d’experts varié. 30 millions d’euros sur trois ans seront consacrés à ce déploiement.

Chaque établissement devra aussi organiser des rendez-vous annuels dédiés aux conditions de travail, la ministre souhaitant « donner plus de place à l’expression et aux initiatives individuelles et collectives ».

 

Un meilleur management

 

Pour aider les équipes à repérer les « signaux faibles », la détection des RPS sera dorénavant placée au cœur de la formation des professionnels de santé. Le plan national prévoit que « toutes les formations initiales médicales ou paramédicales devront intégrer un module dédié aux risques psychosociaux et à la qualité de vie au travail ». D’ici là, sera diffusé avant la fin du mois un guide de prévention des RPS.

De même, les cadres amenés à gérer une équipe devront être mieux préparés au management : « plus personne ne doit pouvoir prendre une fonction d’encadrement sans avoir été formé au management, à la gestion et à l’animation d’équipes », précise Marisol Touraine.

Enfin, un soin particulier sera apporté à l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle : gestion améliorée des plannings, concertation sur le travail de nuit, etc.

Cette stratégie s’enrichira d’un second volet, présenté début 2017. Il concernera les professionnels libéraux.

 

Nous vous recommandons

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Les salariés des entreprises du BTP sont particulièrement exposés aux conditions climatiques, c’est pour cela qu’il existe des règles et des moyens de les protéger. Quels sont-ils ? Les[…]

02/01/2018 | | Salariés
Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX