Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Lumière, écrans… quand le travail détériore la vue

Céline Tridon

Sujets relatifs :

,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Lumière, écrans… quand le travail détériore la vue

Les salariés aimeraient davantage de pauses visuelles, pour préserver leurs yeux.

© Girard Cecile D.R.

Selon l’Observatoire de la santé visuelle et auditive, 93 % des seniors actifs déclarent avoir des problèmes de vision, et 30 % un problème d’audition. Sont tenus pour responsables l’environnement de travail, mais aussi un manque de dépistage et de prévention.

Après avoir étudié la vue et l’audition des adolescents l'an dernier, l’Observatoire de la santé visuelle et auditive du groupe Optic 2000* se penche sur le cas des actifs de plus de 50 ans. Et le bilan est plutôt mauvais. 93 % des sondés se disent en effet touchés par un défaut visuel. 76 % se déclarent incommodés par des gênes occasionnelles telles que la fatigue visuelle ou une vision trouble, et 9 % souffrent de pathologies oculaires telles que la cataracte, le glaucome ou la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA). 30 % des personnes interrogées se plaignent aussi de troubles de l’audition (presbyacousie, acouphènes). 41 % évoquent de multiples gênes auditives, telles que des bruits dans les oreilles ou des difficultés à comprendre la parole dans le bruit.

 

Les problèmes d’audition à l’origine du stress des salariés

 

En cause ? Un temps trop important passé devant les écrans. 43 % des « seniors » en sont convaincus. Ils déplorent également la mise en place dans les locaux de lumières trop fortes. Concernant les gênes auditives, le bruit émis par l’environnement extérieur (travaux, transports, etc.) est cité comme le principal responsable. Le bruit à l’intérieur du bureau, favorisé par les sonneries du téléphone, le fonctionnement de l’’imprimante ou le brouhaha de l’open space, provoque aussi des dommages.  

L’enjeu pour préserver la santé au travail de ces salariés est donc de taille. Un tiers de ces actifs estiment que leurs problèmes de vue contraignent leur vie professionnelle, la proportion s’élevant à la moitié pour les troubles auditifs. « Les médecins corroborent ces ressentis : les problèmes de vue entrainent des maux de tête (69 %) et une diminution des performances (60 %), les problèmes d’audition sont quant à eux à l’origine d’augmentation du stress (80 %) et de repli sur soi-même (78 %) », détaille l’Observatoire.

 

Des dépistages parfois trop complexes

 

Pour autant, correction et prévention laissent à désirer. L’étude révèle qu’un quart des seniors qui devraient porter des lunettes ou des lentilles n’en portent pas. Quant aux appareils auditifs, ils sont relégués au second plan pour la quasi-totalité des salariés de plus de 50 ans. La moitié d'entre eux estiment leur perte auditive comme « trop récente ou trop légère pour justifier un équipement. » En parallèle, 88 % des médecins du travail testent systématiquement la vision, contre 34 % l’audition, le dépistage auditif se révélant assez complexe.  

Pour préserver leur santé auditive et visuelle, les seniors actifs gardent en tête que des améliorations sur le lieu de travail peuvent être envisagées, comme une meilleure qualité de l’éclairage (51 % des réponses), ou l’encouragement à des pauses visuelles. Deux tiers des interrogés souhaitent une limitation du temps passé dans un environnement trop bruyant et une meilleure insonorisation des bureaux.

 

 

 

*Méthodologie

Enquête réalisée par Opinion Way du 19 mai au 8 juin 2016 auprès d’un échantillon de 1000 actifs de 50 ans et plus, interrogés via un questionnaire en ligne (moyenne d’âge : 55,3 ans) et auprès de 200 médecins du travail interviewés par téléphone.

Nous vous recommandons

Comment devez-vous aménager l'espace de travail de vos employés ?

Comment devez-vous aménager l'espace de travail de vos employés ?

L’employeur doit assurer à ses employés un espace de travail confortable, adapté à leur activité. Quelles sont les obligations de l’employeur ? Quelles sont les règles en matière de[…]

03/11/2017 | Qualité de vie au travail | Salariés
Mois sans tabac : si vous y pensiez pour votre entreprise ?

Mois sans tabac : si vous y pensiez pour votre entreprise ?

Une journée pour réfléchir à la nécessité de redonner du sens au travail

Une journée pour réfléchir à la nécessité de redonner du sens au travail

Compte épargne temps : les intérêts pour les salariés

Compte épargne temps : les intérêts pour les salariés

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX