Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Tribune d’experts
Tribune d'expert bandeau
Salariés

Méditation pleine conscience et qualité de vie au travail

Sujets relatifs :

,
Méditation pleine conscience et qualité de vie au travail

Pourquoi entend-on autant parler de la « méditation pleine conscience » ? Concrètement de quoi parle-t-on ? Quel est le lien avec le bien-être au travail ? Interview de Guèn Kelsang Lhamo, spécialiste du sujet.

 

 

Les références foisonnent sur les bienfaits de la méditation pleine conscience en matière de qualité de vie au travail. Les techniques de méditation sont très nombreuses, aussi nombreuses que les unes des magazines vantant une métamorphose personnelle selon des procédés, allant du régime alimentaire au yoga, en passant par le changement du regard porté sur le quotidien…

 

Méditation pleine conscience : définition

La méditation pleine conscience s’adresse à tous, sans condition d’âge, d’état de santé, et même en cas de handicap. Elle propose également des solutions dans l’accompagnement lors d’un deuil et permet une responsabilisation dans l’accomplissement de son bonheur personnel.

 

Nous avons interviewé Guèn Kelsang Lhamo, qui enseigne la méditation pleine conscience.

Elle la définit comme une pratique visant à savoir développer et à maintenir un état d’esprit calme. Pour commencer, tout réside dans le fait d’orienter son attention sur sa respiration : on se concentrera simplement sur les sensations au niveau des narines en respirant normalement. L’esprit vagabonde bien évidemment mais sans attentes ni jugement de soi et on revient systématiquement sur le souffle. Graduellement, les pensées s’apaisent et une sensation de plénitude est ressentie de l’intérieur.

« Il ne s’agit pas de ne penser à rien mais plutôt de se concentrer sur la sensation du souffle qui devient l’objet d’attention, ou de pleine conscience. » indique Guèn Kelsang Lhamo.

 

« Se recentrer » pour se sentir mieux

Le fait de se focaliser sur son souffle engendre une sensation de bien-être. Cette pratique régulière a pour objectif de rendre globalement « plus heureux ».

 

La majorité des personnes ne parvient pas à méditer immédiatement : l’enjeu est justement d’apprendre à maîtriser son esprit en se recentrant encore et encore sur la sensation du souffle.

De nombreuses personnes commencent la méditation pleine conscience en s’aidant de vidéos ou de podcasts présents sur les réseaux sociaux. Cela étant, les pratiquants de la méditation pleine conscience ressentent rapidement l’envie de pouvoir échanger avec un intervenant. Il s’agit alors de trouver des réponses à des questions telles que : « J’ai trop de pensées qui me passent par la tête, comment les apaiser ? ».

 

Une nouvelle gestion du stress

Il ne s’agit en aucun cas pour le pratiquant de la méditation pleine conscience de rejeter son stress, mais plutôt de comprendre son origine pour progressivement parvenir à ne plus le générer. Autrement dit, le fameux « lâcher-prise ». Selon les personnes, on estime qu’il faut un délai de trois semaines de pratique pour percevoir les premiers effets de la méditation pleine conscience, à raison de 10 à 15 minutes par jour.

 

En plus du souffle, la méditation pleine conscience invite à adopter de nouvelles attitudes, notamment au travail. On apprendra ainsi l’acceptation patiente, loin de la résignation, en considérant par exemple qu’un problème n’est pas une surcharge de travail, mais plutôt l’occasion de changer la façon dont on le perçoit et donc la manière de le vivre.

 

 

Ce contenu vous est proposé par CNP Assurances

Nous vous recommandons

Comment devez-vous aménager l'espace de travail de vos employés ?

Comment devez-vous aménager l'espace de travail de vos employés ?

L’employeur doit assurer à ses employés un espace de travail confortable, adapté à leur activité. Quelles sont les obligations de l’employeur ? Quelles sont les règles en matière de[…]

03/11/2017 | Qualité de vie au travail | Salariés
Mois sans tabac : si vous y pensiez pour votre entreprise ?

Mois sans tabac : si vous y pensiez pour votre entreprise ?

Une journée pour réfléchir à la nécessité de redonner du sens au travail

Une journée pour réfléchir à la nécessité de redonner du sens au travail

Compte épargne temps : les intérêts pour les salariés

Compte épargne temps : les intérêts pour les salariés

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX