Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre
Produit

Objets de santé connectés : Pasteur Mutualité propose un forfait dans ses complémentaires santé

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Objets de santé connectés : Pasteur Mutualité propose un forfait dans ses complémentaires santé

© D.R.

Ces forfaits, s’élevant jusqu’à 150 euros, sont ajoutés à la nouvelle gamme de complémentaires santé responsables présentées par le groupe en avril dernier.

Plus que quelques mois avant la réforme de la généralisation de la complémentaire santé, qui amènera l’ensemble des entreprises du privé à s’équiper au 1er janvier 2016 à destination de tous leurs salariés.

 

Les acteurs de ce marché mettent leurs offres à jour, non seulement pour intégrer les récentes contraintes réglementaires liées à cette réforme (panier de soins et contrats « responsables ») mais, également, pour se différencier via des services innovants.

 

La santé connectée, terme sur toutes les bouches du monde de l’assurance santé, fait partie des voies de diversification qui intéressent à la fois les organismes assureurs mais également les adhérents : plusieurs études montrent ainsi l’intérêt croissant des Français pour ces nouveaux outils, des applications santé aux outils de lutte contre les maladies chroniques.

 

Le fait que, pour la première fois, un acteur du monde de la complémentaire santé propose à destination de ses adhérents un forfait aux objets de santé connectés, n’est par conséquent pas tout à fait une surprise. Plusieurs acteurs (Axa, Audiens, Harmonie Mutuelle) incluent des produits/services mais le groupe Pasteur Mutualité est, de son côté, le premier à inclure un forfait dédié.

 

Le groupe avait d'ailleurs annoncé, lors de la présentation de sa nouvelle offre de complémentaires santé responsables et non responsables, à destination des professionnels de la santé (médecins libéraux, praticiens hospitaliers…), sa volonté d’inclure un tel forfait.

 

Il propose ainsi différents niveaux de prises en charge de ces objets de santé connectés, à hauteur de 75 ou 150 euros en fonction des formules souscrites (« Référence », « Variance (+) », « Excellente (+) »…), pour trois familles d’objets connectés :

  • Ceux liés aux activités physiques (nombre de pas, distance, calories…) ;
  • Ceux liés à l’observance connectée (pilulier, rappels de prise de médicaments…) ;
  • Ceux liés au suivi physiologique (balance connectée, glycomètre, tensiomètre…).

 

Tout adhérent à l’une des formules de complémentaires santé du groupe Pasteur Mutualité peut effectuer une telle demande de prise en charge, à limite d’une par contrat pour une durée de deux ans, à partir du 1er juillet 2015. A noter que le groupe précise, de son côté, qu'il "n’aura accès à aucune donnée liée à l'utilisation de ces objets connectés".

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

Nous vous recommandons

Responsabilité civile du dirigeant : ce que propose Axa

Responsabilité civile du dirigeant : ce que propose Axa

Les contrats d’assurance responsabilité civile pour les entreprises ne protégeant pas les chefs d’entreprise, Axa se positionne sur la RCD (responsabilité civile du dirigeant) en cherchant à se[…]

Complémentaire santé : Verspieren lance Aunéor, nouvelle formule haut de gamme

Complémentaire santé : Verspieren lance Aunéor, nouvelle formule haut de gamme

Bureaux d'études techniques : lancement d'une offre spécifique par la MGC

Bureaux d'études techniques : lancement d'une offre spécifique par la MGC

Nouvelle couverture santé pour les salariés du secteur propreté

Nouvelle couverture santé pour les salariés du secteur propreté

Plus d'articles
Nous suivre