Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Orthoptie : la prise en charge de la rééducation optique

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Orthoptie : la prise en charge de la rééducation optique

© D.R.

A l'occasion de la Journée mondiale des orthoptistes, retour sur la prise en charge des frais liés à cette spécialité par l’Assurance maladie et la complémentaire santé.

Il n’est, parfois, pas trop tard pour rééduquer des yeux affaiblis : l’orthoptie permet ainsi de corriger les troubles de la vue avant, par exemple, que les lentilles ou lunettes deviennent nécessaires, notamment chez les enfants mais également chez les adultes. La consommation régulière d’écrans divers (ordinateur, tablette, télévision…) fatigue en effet les yeux, qui peuvent avoir besoin d’un peu de gymnastique.

 

Un bilan préalable

 

Les consultations d’orthoptistes ne sont prises en charge par l’Assurance maladie qu’en cas de prescription par le médecin traitant ou un spécialiste – de type ophtalmologiste, ORL voire neurologue, demandant un bilan.

 

Cette étape préalable, conduit en fonction de l’âge du patient, de sa pathologie ou ses besoins, permet de donner des réponses à la fois à l’orthoptiste, qui réalise alors un diagnostic orthoptique et propose un projet de rééducation/réadaptation visuelle ; au médecin, qui peut établir son diagnostic médical ; au patient, enfin, pour mieux comprendre les troubles rencontrés.

 

Le bilan peut être accompagné d’examens supplémentaires, comme l’analyse fonctionnelle des troubles neurovisuels ou la déviométrie. La rééducation passe ensuite, en moyenne, par des cycles de 12 à 20 séances, pour traiter l’ambyolpie ou encore le strabisme – ces séances sont soumises à accord préalable de la Sécurité sociale dans le cadre du diagnostic médical.

 

Attention aux dépassements d'honoraires

 

L’ensemble de ces soins (bilan + séances) est pris en charge à 60% par l’Assurance maladie, comme pour l'ensemble des auxiliaires médicaux (infirmiers, orthophonistes, masseurs-kinésithérapeutes...), sur la base de tarifs conventionnés (26€ pour un bilan, 10,66€ pour un examen complémentaire, 14,04€ pour une séance de rééducation…).

 

Il faut toutefois bien noter qu’à l’instar de nombreux autres spécialistes, les consultations orthoptiques sont fréquemment soumises à d’importants dépassements d’honoraires. Pas pris en charge par l’Assurance maladie, ils peuvent se révéler onéreux sans une complémentaire santé adaptée.

 

A noter qu’en raison de la pénurie d’ophtalmologistes, depuis le 20 janvier 2015, les orthoptistes peuvent être amenés à réaliser les examens des yeux, puis en valider les conclusions. Deux autres protocoles de délégation de tâche ont d’ailleurs été validés (dépistage de la rétinopathie chez un diabétique et renouvellement des corrections optiques, de 6 à 50 ans). Cette nouvelle réglementation est mise en place à titre dérogatoire pour une durée de deux ans.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

Nous vous recommandons

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Les salariés des entreprises du BTP sont particulièrement exposés aux conditions climatiques, c’est pour cela qu’il existe des règles et des moyens de les protéger. Quels sont-ils ? Les[…]

02/01/2018 | | Salariés
Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX