Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Finances

Particuliers-employeurs : modernisation du site pour le CESU

Benjamin Chabrier

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Particuliers-employeurs : modernisation du site pour le CESU

Vous employez une aide de ménagère ? Un jardinier ? Depuis mardi, le site internet du chèque emploi service universel a connu une remise à niveau conséquente qui facilitera les démarches administratives. Quels sont les autres changements ? Focus. 

En tant que particulier employeur, il est parfois difficile de savoir combien va réellement nous coûter ma baby-sitter, mon jardinier, mon aide-ménagère.

Pourtant, depuis 2003, il existe le site internet du chèque emploi service universel (CESU), qui n’a jamais été modifié, jusqu’à maintenant.

C’est près de 2 millions de particuliers employeurs qui, chaque mois, déclarent les heures de travail effectuées par 609 006 salariés employés à domicile sur le site internet du CESU.

>> À lire aussi : Petit rappel de ce qui va changer pour les TPE et PME avec le PLFSS 2018 <<

Le nouveau dispositif du CESU, géré par le centre national CESU (CNCESU), réseau des Urssaf, en plus de la déclaration en ligne, intègre :

  • Un outil de calcul qui permet aux particuliers employeurs de savoir combien leur coûte leur employé à domicile et ce qui reste à leur charge après la déduction de 50% du crédit d’impôt prévu par la loi
  • un calendrier interactif qui permet de connaître la date du prélèvement des cotisations (le salarié, lui, voit la date à laquelle sera mis à disposition le bulletin de paie)
  • une grille de salaires minimum par activité
  • une interface plus facile d’accès accessible sur les smartphones, tablette

les raisons 

Cette mise à niveau a pour objectif de lutter contre le travail au noir. Elle s’inscrit dans la continuité du prélèvement à la source, prévu pour le 1er janvier 2019. Prélèvement qui risque d’être compliqué vu que 30 % des employés déclarent encore leur employé en version papier.

La Fédération des particuliers employeurs de France (Fepem) sont en faveur d’un amendement au projet de loi de finances 2018 pour introduire un versement direct d’un acompte de ce crédit d’impôt dans le but de limiter les sommes à avancer pour les employeurs

Pour aller plus loin :

https://www.cesu.urssaf.fr/info/accueil.html

Nous vous recommandons

Fiscalité entreprise : le montant du SMIC en 2018

Fiscalité entreprise : le montant du SMIC en 2018

C’est chaque année que le montant du SMIC est réévalué en fonction de l’évolution de l’indice national des prix à la consommation. Les détails pour 2018.  Le salaire minimum[…]

21/12/2017 | Fiscalité | Finances
Recrutement d’un salarié : un simulateur pour calculer le coût pour l’entreprise

Recrutement d’un salarié : un simulateur pour calculer le coût pour l’entreprise

TVS : modification de la période d’imposition et des obligations déclaratives pour janvier 2018

TVS : modification de la période d’imposition et des obligations déclaratives pour janvier 2018

Chorus Pro : la plateforme pour les factures dématérialisées

Chorus Pro : la plateforme pour les factures dématérialisées

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX