Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Prévention : le risque routier, encore méconnu par les TPE/PME

Gwendal Perrin

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Prévention : le risque routier, encore méconnu par les TPE/PME

Une étude menée par l’Ifop pour MMA souligne la faible prise de conscience des chefs d’entreprise de TPE/PME vis-à-vis des risques routiers pour leurs salariés.

Le risque routier est un sujet majeur pour les TPE/PME mais, en pratique, assez peu pris en considération. C’est le constat d’une étude menée par l’Ifop pour MMA sur les professionnels et la route en avril 2017* : seuls 19% des chefs d’entreprise interrogés ont ainsi mis en place des actions de prévention liées à ces risques.

Cette prise de conscience est inégale selon les secteurs et la taille de l’entreprise. Que ce soit sur les actions de prévention ou l’inscription du risque routier dans le document unique, le BTP se distingue positivement, là où les PME sont également plus impliquées que les TPE.

Un manque de temps, mais pas que

Les chefs d’entreprise sont pourtant soumis à une nouveauté depuis le 1er janvier 2017 : ils ont pour obligation de dénoncer les salariés qui auraient commis une infraction routière à bord d’un véhicule de société. Malgré cette obligation, pourtant connue par la très grande majorité des personnes interrogées dans l’étude Ifop/MMA (94%), 83% de ces mêmes dirigeants disent avoir mis en place « autant » d’actions de prévention qu’auparavant – seuls 13% disent en avoir mené « davantage ».

L’étude regrette également qu’au sein même des actions de prévention mises en place, il ne soit surtout question que d’actions pratiques et « peu impliquantes » pour les dirigeants. 85% vérifient régulièrement les véhicules mis à disposition, 75% contrôlent les permis de conduire mais seulement 48% s’engagent à réduire les déplacements de leurs salariés. « Par ailleurs, la faible proportion d’entreprises ayant mis en place une session sécurité routière (28%) laisse entrevoir la moindre considération des actions de sensibilisation de la part des dirigeants », souligne également l’enquête.

Les raisons de cette faible implication ? Si le fait de ne tout simplement pas avoir pensé à mener de telles actions reste la première raison invoquée (45%, -8 points), le manque de temps (19%, +7 points) et le fait de ne pas savoir s’y prendre (5%) sont des justifications de plus en plus récurrentes.

* Méthodologie : l’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 502 dirigeants d’entreprises, représentatif des entreprises françaises de 1 à 49 salariés. Ont été exclus du champ de l’enquête : les professionnels de la route (entreprises de chauffeurs routiers, de taxis, d’ambulanciers, de coursiers, de conducteurs de bus…), les indépendants sans salariés et les dirigeants d’entreprise dans lesquelles aucun salarié ne conduit un véhicule pour un trajet de mission ou un trajet domicile-travail.

Nous vous recommandons

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Les salariés des entreprises du BTP sont particulièrement exposés aux conditions climatiques, c’est pour cela qu’il existe des règles et des moyens de les protéger. Quels sont-ils ? Les[…]

02/01/2018 | | Salariés
Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX