Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Qualité de vie au bureau : Paris fait aussi bien que Londres

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Qualité de vie au bureau : Paris fait aussi bien que Londres

Le confort du poste de travail meilleur à Londres

© Guittet Pascal Guittet Pascal

Confort du poste de travail, bien-être en entreprise, convivialité : salariés parisiens et salariés londoniens n’ont pas les mêmes habitudes ni les mêmes attentes. Mais ils partagent une satisfaction générale de leur lieu de travail.

A l’heure où le Brexit fait couler beaucoup d’encre, les salariés de part et d’autre de la Manche ont été invités à juger leur environnement de travail. Résultat : les Parisiens aiment Paris, les Londoniens leur capitale. Chacun est attaché à sa ville et n’est pas prêt à la quitter, d’après le baromètre Paris Workplace 2016 SFL/Ifop. Parmi les critères de satisfaction : les commerces et services de quartier, les lieux de restauration et la qualité du cadre de vie.

La mobilité, un gage de souplesse recherché

Pourtant, dans le détail, le bien-être au travail semble meilleur chez nos voisins britanniques : 69 % des Londoniens apprécient le confort de leur poste de travail (contre 64 % des Parisiens), et 66 % le design et l’aménagement des parties communes (contre 61 % à Paris). Pour Anne-Laure Marchal, Directrice d’études – département Opinion et Stratégies d’Entreprise au sein de l’Ifop, cela s’explique par un soin tout particulier apporté aux services : «  Paris devance Londres pour ce qui concerne les transports et la restauration, mais est en retrait pour les services quotidiens. Les Londoniens plébiscitent les items liés à la flexibilité : l’accès à leur bureau 24h/24, la facilité de circulation dans le bâtiment et l’adaptation de leurs bureaux au travail nomade. »

L’open space, mal-aimé des Français

Côté français, pas question non plus de travailler en open space. La majorité des Parisiens travaille en bureaux fermés. Ils ne sont en effet que 43 % à partager un open space, contre 58 % des salariés londoniens. Si ces derniers sont 80 % à se dire satisfaits des bureaux « ouverts », les Parisiens n’aiment pas ce type d’installation.

Le bureau comme créateur de vie sociale

En revanche, en France, le bureau est davantage perçu comme un lieu de convivialité. Par exemple, la pause déjeuner y est sacrée : les Parisiens s’accordent 1h12 en moyenne contre à peine 48 minutes outre-Manche. De plus, elle permet de renforcer les liens entre collègues, tandis que les Londoniens plébisciteront les after works. Dans l’ensemble, 42 % des salariés parisiens estiment que le bureau est un endroit privilégié pour nouer de nouvelles relations, un constat qui ne vaut que pour 18% des Londoniens.  

Nous vous recommandons

Comment devez-vous aménager l'espace de travail de vos employés ?

Comment devez-vous aménager l'espace de travail de vos employés ?

L’employeur doit assurer à ses employés un espace de travail confortable, adapté à leur activité. Quelles sont les obligations de l’employeur ? Quelles sont les règles en matière de[…]

03/11/2017 | Qualité de vie au travail | Salariés
Mois sans tabac : si vous y pensiez pour votre entreprise ?

Mois sans tabac : si vous y pensiez pour votre entreprise ?

Une journée pour réfléchir à la nécessité de redonner du sens au travail

Une journée pour réfléchir à la nécessité de redonner du sens au travail

Compte épargne temps : les intérêts pour les salariés

Compte épargne temps : les intérêts pour les salariés

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX