Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Dirigeant

Qualité de vie au travail : 35 % des dirigeants d'entreprise se sentent isolés

Benjamin Chabrier

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Qualité de vie au travail : 35 % des dirigeants d'entreprise se sentent isolés

© David Freigner

Le  comptoir mm de la nouvelle entreprise de Malakoff Médéric présente les résultats de la seconde édition de son Baromètre Santé des dirigeants le constat est que les dirigeants se trouvent globalement en bonne santé même s’ils passent encore beaucoup de temps au travail, ce qui peut mener à leur isolement. 

Ce serait 35 % des dirigeants qui se sentent isolés dans le cadre de leur fonction et 59 % qui estiment que leur travail est nerveusement fatiguant. Ce sont les résultats de la seconde édition du baromètre Santé des dirigeants du comptoir mm de la nouvelle entreprise de Malakoff Médéric.

>> À lire aussi : Absentéisme au travail : 1 salarié sur 5 ne prend pas son arrêt maladie <<

La santé des dirigeants

Selon les résultats, le sentiment d’être en bonne santé chez les dirigeants TPE/PME est au beau fixe :

  • 86 % s’estiment en bonne santé ou en très bonne santé (contré 68 % des salariés)
  • 70 % pratiquent une activité légère (contre 65 % des salariés)
  • 41 % font du sport au moins une fois par semaine

En ce qui concerne la consommation d’alcool et de médicaments :

  • 16 % des dirigeants déclarent consommer des boissons alcoolisées pratiquement tous les jours (contre 8 % des salariés)
  • 24 % se disent fumeurs
  • 7 % déclarent prendre des somnifères, des anxiolytiques ou des antidépresseurs (contre 14 % des salariés)

En ce qui concerne le sommeil :

  • 19 % déclarent souffrir de troubles du sommeil récurrents (contre 29 % des salariés)

>> À lire aussi : Peut-on licencier un employé qui vient travailler malade ? <<

Un temps de travail élevé

Même si le temps de travail des dirigeants est en baisse par rapport à 2015, il reste assez préoccupant chez les dirigeants :

  • 39 % déclarent travailler 50 heures ou plus par semaine (contre 48 % en 2015)
  • 36 % à ne prendre qu’un jour ou moins de repos par semaine (contre 44 % en 2015)
  • 17 % travaillent 60 heures ou plus par semaine

Les 2 tiers d’entre eux prennent moins de 5 semaines de congé par an

Ce volume de travail entraîne des conséquences chez les dirigeants :

  • 44 % ont du mal à concilier leur travail avec leurs engagements personnels
  • 52 % déclarent ne pas pouvoir décrocher du travail
  • 40 % estiment leurs journées stressantes
  • 55 % pensent que la quantité du travail, l’urgence et les responsabilités déclenchent ce stress
  • 51 % trouvent que le stress provient des difficultés financières

En ce qui concerne l’appréciation de ce stress :

  • 42 % trouvent que ce stress est positif et stimulant pour leur travail
  • 75 % y voient un danger pour leur santé

Au final ce serait tout de même 43 % des dirigeants qui se sentiraient capables de travailler au même rythme dans 10 ans (contre 38 % en 2015).

>> À lire aussi : Risques psychosociaux : situation tendue dans le secteur bancaire <<

Un impact sur la santé

En ce qui concerne les dirigeants face aux risques, ils sont :

  • 68 % à avoir consulté un médecin généraliste au cours des 12 derniers mois (contre 77 % pour les salariés). Un chiffre en hausse de 7 points comparé à 2015/
  • Sur les 10 % qui se sont vus prescrire un arrêt de travail, seulement 18 % ont respecté la durée recommandée et 59 % ne sont pas arrêtés du tout.

Malgré tout, ce sont 84 % des dirigeants interrogés qui estiment que leur état de santé peut avoir des conséquences sur la performance de leur entreprise. 

*Enquête nationale conduite par téléphone en octobre 2016 par OpinionWay auprès d’un échantillon représentatif de 1007 dirigeants de TPE/PME françaises de 0 à 249 salariés.

Nous vous recommandons

Avez-vous pensé à la société en nom collectif pour votre entreprise ?

Avez-vous pensé à la société en nom collectif pour votre entreprise ?

La société en nom collectif est une entreprise dans laquelle la responsabilité des associés est solidaire et indéfinie. Quelles sont les règles de création ? Les avantages ? Focus. […]

18/01/2018 | création d'entreprise | Dirigeant
La rupture conventionnelle collective dans votre entreprise

La rupture conventionnelle collective dans votre entreprise

Dossier : ce qui s'applique depuis le 1er janvier 2018

Dossier : ce qui s'applique depuis le 1er janvier 2018

Une coopération pour prévenir du risque de stress au travail des chefs d'entreprise et conjoints du bâtiment

Une coopération pour prévenir du risque de stress au travail des chefs d'entreprise et conjoints du bâtiment

Plus d'articles
Nous suivre