Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Entreprise

Qualité de vie au travail : prévoyez un plan de déplacements entreprise

Benjamin Chabrier

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Qualité de vie au travail : prévoyez un plan de déplacements entreprise

© Guittet Pascal Guittet Pascal

La loi du 17 août 2015 exige pour le 1er janvier 2018 que soit mis en place un plan de déplacements entreprise pour les sociétés regroupant plus de 100 salariés sur le même site. Le but est de favoriser l’usage des modes de transports alternatifs. 

Si vous avez plus de 100 salariés dans votre entreprise, soyez vigilant, car d’ici le 1er janvier 2018, vous allez devoir mettre en place un plan de déplacements entreprise (PDE).

L’article 51 de la Loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte exige qu’un plan de mobilité soit élaboré afin d’améliorer la mobilité des salariés et d'encourager l’utilisation des transports alternatifs.

Les bénéfices de la mise en place du PDE ne sont pas négligeables, il peut permettre un gain de productivité, peut se révéler être un outil de dialogue social ou encore réduire la demande énergétique.

Les modes de transports alternatifs

L’entreprise en plus d’aménager les heures de travail, doit promouvoir les différents modes de transport alternatifs comme :

  • L’utilisation du covoiturage (création d’un service de mise en relation, instauration de places réservées aux covoitureurs, etc.)
  • L’utilisation du vélo (par la mise en place d’un stationnement sécurisé, mise en place d’un local, douches pour les cyclistes, etc.)
  • L’utilisation des transports publics (participation financière aux abonnements, création d’une navette d’entreprise, etc.)
  • La mise en place d’un service d’autopartage

Les aides proposées

Plusieurs aides sont disponibles pour épauler les entreprises dans leur PDE.

  • Les directions régionales de l’ADEME peuvent fournir une aide technique pour monter les projets
  • Le conseil en mobilité de la collectivité locale facilite les aménagements et améliore l’offre de mobilité alternative
  • La chambre de commerce et d’industire (CCI) peut fournir du conseil et favoriser le regroupement des PDE interentreprises.

A savoir :

l’État français a prévu des aides financières pour la mise en place des PDE mais elles doivent être approuvées par la Commission européenne.

Il n’y a pas à proprement parler de sanction pour le défaut de mise en œuvre d’un PDE, si ce n’est que vous ne recevrez pas de soutien de la part de l’Ademe. 

Pour aller plus loin

http://www.ademe.fr/

Nous vous recommandons

Réforme Code du travail : publication de la totalité des mesures au Journal officiel

Réforme Code du travail : publication de la totalité des mesures au Journal officiel

Les décrets nécessaires à la réforme du Code du travail ont été publiés en totalité au Journal officiel le 31 décembre, les rendant ainsi obligatoires.  C'est[…]

02/01/2018 | | Entreprise
Risques Dommages aux biens : des contrats d’assurance adaptés à tous les besoins 3/3
Tribune d'experts
Sponsorisé par Risques Dommages aux biens : des contrats d’assurance adaptés à tous les besoins 3/3

Risques Dommages aux biens : des contrats d’assurance adaptés à tous les besoins 3/3

Pouvez-vous prétendre à la marque Tourisme et Handicap pour votre entreprise ?

Pouvez-vous prétendre à la marque Tourisme et Handicap pour votre entreprise ?

Environnement : 1 entreprise sur 20 ne fait rien en faveur de l’économie circulaire

Environnement : 1 entreprise sur 20 ne fait rien en faveur de l’économie circulaire

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX