Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Tribune d’experts
Tribune d'expert bandeau
Salariés

Quelle est la place du sport en entreprise ?

Sujets relatifs :

,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Quelle est la place du sport en entreprise ?

Bertrand Pulman, professeur de sociologie et d’anthropologie à la Sorbonne Paris Cité.

© Generali

Bertrand Pulman, sociologue, spécialiste des questions relatives à la santé et au sport, est partisan de la pratique du sport en entreprise comme facteur de bien-être au travail. Un dispositif gagnant-gagnant pour les entreprises comme pour  les salariés et un sujet de plus en plus présent en matière sociale.

Peut-on concilier sport et travail dans une entreprise ?

Oui tout à fait. D’autant plus que les valeurs du sport peuvent parfaitement coïncider avec celles d’une entreprise : travail en équipe, dépassement de soi, performance… La difficulté reste la mise en œuvre pratique. Mais de nets progrès ont été réalisés ces dernières années.

Qu’est ce qui peut pousser les entreprises à mettre en place des actions pour favoriser le sport chez leurs salariés ?

La convergence entre les problématiques de santé publique et les intérêts privés. C’est un fait avéré : l’activité physique engendre des bienfaits sur la santé des individus. Le Medef a du reste rendu publique une étude* qui mettait en avant le fait qu’un salarié sédentaire qui déciderait de pratiquer une activité physique verrait sa productivité augmenter de 6 à 9 %.

Y a-t-il des sports plus adaptés aux salariés au sein des entreprises ?

Cela dépend à la fois de la taille de l’entreprise, et du but recherché. Il est clair que les TPE ne peuvent pas mettre en place les mêmes initiatives (par exemple créer une salle de sport) qu’une entreprise avec beaucoup de moyens. De même, si vous voulez permettre à vos salariés de se détendre par le sport ou si vous souhaitez renforcer le sens collectif des équipes, les activités sportives à mettre en place ne seront pas les mêmes.

Dans tous les cas, il existe des activités sportives tout à fait adaptées à l’univers de l’entreprise et à moindre frais. La méthode Yogist© (yoga sur chaise) est ainsi spécialement conçue pour le monde corporate. Elle peut se pratiquer au bureau, sans tenue sportive et sur des périodes brèves.

Quelle est la place des acteurs de l’assurance en matière de prévention santé ?

En France, force est de constater le rôle très important des mutuelles et des compagnies d’assurance dans le développement du sport en entreprise. J’observe avec attention le programme original de prévention proposé par Generali (Generali Vitality) dans le cadre de la complémentaire santé pour tous.

Quel est le principal écueil en matière de sport en entreprise ?

S’il est assez facile de mobiliser des « sportifs » à faire du sport en entreprise, il est, par contre, beaucoup plus difficile d’amener une personne non sportive à faire du sport. Un travail de pédagogie s’impose pour trouver les bons leviers d’incitation.

Justement quels types d’action recommandez-vous pour limiter ces écueils ?

Il faut insister sur les liens entre sport et convivialité. Cela peut passer par exemple par la création d’une équipe aux couleurs de l’entreprise qui va s’entraîner ensemble afin de réaliser, à terme, une course de 10 km. L’entreprise pourra fournir les maillots et proposer le service d’un coach à son équipe. Autre action qui peut susciter l’adhésion des salariés : proposer aux livreurs d’effectuer, avant de partir en tournée, une séance d’étirement en groupe. C’est facile à mettre en place et qui plus est cela aiguise leur concentration et limite les accidents.

L’incitation symbolique et matérielle est une autre piste à poursuivre. Le principe est simple : les personnes qui font du sport vont bénéficier d’avantages ou de réductions chez des partenaires de l’entreprise. Il peut s’agir de magasins de sport, ou, bien plus original, de magasins bio… Pour allier sport et nourriture de qualité.

 

*Étude de l’impact économique de l’activité physique et sportive (APS) sur l’entreprise, le salarié et la société civile, réalisée par le cabinet GoodWill Management pour le Mouvement des entreprises de France (Medef) et le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) avec le soutien d’AG2R La Mondiale en septembre 2015.

Nous vous recommandons

En tant que travailleur non salarié, comment être bien protégé ? – 3/3
Tribune d'experts
Sponsorisé par En tant que travailleur non salarié, comment être bien protégé ? – 3/3

En tant que travailleur non salarié, comment être bien protégé ? – 3/3

Pour pallier les insuffisances des dispositifs de protection sociale octroyés aux indépendants, les assureurs tels que Generali ont développé des gammes de produits très complètes. Ainsi, les[…]

20/02/2018 | | Salariés
La protection sociale, un véritable talon d’Achille pour les indépendants - 2/3
Tribune d'experts
Sponsorisé par La protection sociale, un véritable talon d’Achille pour les indépendants - 2/3

La protection sociale, un véritable talon d’Achille pour les indépendants - 2/3

La protection sociale des indépendants, comment ça marche ? - 1/3
Tribune d'experts
Sponsorisé par La protection sociale des indépendants, comment ça marche ? - 1/3

La protection sociale des indépendants, comment ça marche ? - 1/3

Réforme Code du travail : va-t-on pouvoir licencier sans motifs ?

Réforme Code du travail : va-t-on pouvoir licencier sans motifs ?

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX