Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Radiodiffusion : recommandation effectuée sur la complémentaire santé

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Radiodiffusion : recommandation effectuée sur la complémentaire santé

© D.R.

La prévoyance pourrait être ajoutée à l’accord de branche bientôt mis en place avec l’organisme assureur recommandé.

Il ne reste désormais que quelques semaines avant l’entrée en application de la réforme de la généralisation de la complémentaire santé : il reste pourtant de nombreuses actualités, de nombreuses entreprises n’ayant pas anticipé l’échéance, de nouveaux produits et services étant encore lancés… et des branches professionnelles n’ayant pas encore conclu leurs négociations.

 

Des accords sont en effet toujours signés entre les partenaires sociaux, débouchant sur d’éventuelles recommandations d’organismes assureurs (que les entreprises de la branche ne sont pas tenues de suivre) et des relèvements des garanties minimales au-delà du « panier de soins ANI » - ce coup-ci de manière obligatoire.

 

>> A LIRE. Négociations sur la complémentaire santé : où en sont les branches professionnelles ?

 

La branche de la radiodiffusion (IDCC 1922, 5 400 salariés) avait lancé un appel d’offres sur la complémentaire santé et la prévoyance début juin, qui a débouché sans surprise sur la recommandation d’Audiens, spécialisé dans les milieux de la culture, des médias et de la communication.

 

La recommandation s’effectue sur la base d’un tarif contractualisé sur trois ans, de 32,80 euros pour le contrat de base (aux garanties situées au-delà des minima du panier de soins) et de 48,18 euros pour un contrat supérieur – la cotisation étant partagée entre l’employeur et le salarié sur une base 50/50. Les ayants-droit peuvent être couverts mais à titre facultatif, le salarié les prenant intégralement en charge.

 

La confédération nationale des radios associatives envisage toutefois d’aller plus loin : « si la complémentaire santé est obligatoire, la prévoyance, elle, ne l'est pas. Toutefois, dans l'accord de branche que nous signons prochainement avec Audiens, elle est quand même envisagée », précise la CNRA.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

Nous vous recommandons

Absentéisme au travail : 1 salarié sur 5 ne prend pas son arrêt maladie

Absentéisme au travail : 1 salarié sur 5 ne prend pas son arrêt maladie

Une étude de Malakoff Médéric publiée le 22 novembre, s’est intéressée aux arrêts maladie dans les entreprises du secteur privé : un des constats, est qu’une partie des[…]

23/11/2017 | MaladieComplémentaire santé | Salariés
Consultations médicales : de nouveaux tarifs impactant les complémentaires santé

Consultations médicales : de nouveaux tarifs impactant les complémentaires santé

Protection sociale : après Deliveroo, Axa France s’associe à Über

Protection sociale : après Deliveroo, Axa France s’associe à Über

Complémentaire santé : les nouveaux contrats responsables

Complémentaire santé : les nouveaux contrats responsables

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX