Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Entreprise

Réseaux de soins : une notoriété encore faible chez les RH

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Réseaux de soins : une notoriété encore faible chez les RH

Les réseaux de soins permettent d'obtenir, entre autres, des tarifs réduits chez les opticiens.

© D.R.

Une enquête du réseau Carte Blanche montre que les responsables RH en charge de la complémentaire santé au sein des entreprises connaissent encore peu ces plateformes santé.

D’ici les prochains mois, les entreprises doivent se questionner quant à leur complémentaire santé : celle-ci va devenir obligatoire au 1er janvier 2016 et devra respecter un nouveau cadre réglementaire, entre les contrats « responsables » et le « panier de soins ».

 

Les assureurs, par conséquent, affutent leurs offres pour séduire les entreprises pas encore couvertes ou à la recherche d’une nouvelle couverture en conformité avec cette nouvelle réglementation. Parmi ces formules, plusieurs proposent l’accès à des réseaux de soins.

 

Tarifs réduits pour activité garantie

 

Ces complémentaires santé ont en effet mis en place des partenariats avec des milliers de praticiens (audioprothésistes, chirurgiens-dentistes, opticiens…) : ces derniers proposent ainsi des prix inférieurs à ceux habituellement pratiqués aux clients de ses réseaux, mais bénéficient justement d’un surplus d’activité garanti.

 

Ces réseaux de soins, également appelés plateformes santé, restent toutefois globalement méconnus. Un premier baromètre Humanis – Harris Interactive daté de fin 2013 notait ainsi que 60% des personnes âgées de 50 à 65 ans en ignoraient l’existence.

 

Le réseau de soins Carte Blanche a de son côté lancé au printemps 2014 une enquête auprès d’une cinquantaine de responsables RH, au sein des entreprises, s’occupant de la mise en place de la complémentaire santé dans leur structure.

 

Déficit de notoriété

 

Les proportions de méconnaissance y sont similaires : 36% des RH interrogés déclarent connaître ces plateformes, et 40% des RH déclarent bénéficier d’un tel service dans leur contrat de complémentaire santé.

 

Ce déficit de notoriété s’accompagne toutefois d’un intérêt des RH interrogés vis-à-vis de ces réseaux de soins : 54% des RH interrogés se disent sensibles à leur intégration dans le contrat lors du choix de l’assureur. « Cela ne semble pas être un rejet mais plus un déficit d’information sur le sujet », note Carte Blanche.

 

Nous vous recommandons

Réforme Code du travail : publication de la totalité des mesures au Journal officiel

Réforme Code du travail : publication de la totalité des mesures au Journal officiel

Les décrets nécessaires à la réforme du Code du travail ont été publiés en totalité au Journal officiel le 31 décembre, les rendant ainsi obligatoires.  C'est[…]

02/01/2018 | | Entreprise
Risques Dommages aux biens : des contrats d’assurance adaptés à tous les besoins 3/3
Tribune d'experts
Sponsorisé par Risques Dommages aux biens : des contrats d’assurance adaptés à tous les besoins 3/3

Risques Dommages aux biens : des contrats d’assurance adaptés à tous les besoins 3/3

Pouvez-vous prétendre à la marque Tourisme et Handicap pour votre entreprise ?

Pouvez-vous prétendre à la marque Tourisme et Handicap pour votre entreprise ?

Environnement : 1 entreprise sur 20 ne fait rien en faveur de l’économie circulaire

Environnement : 1 entreprise sur 20 ne fait rien en faveur de l’économie circulaire

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX