Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Dialogue social

Restauration rapide : Quatrem lance une offre dédiée à la branche

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Restauration rapide : Quatrem lance une offre dédiée à la branche

© D.R.

La filiale de Malakoff Médéric lance un produit à trois niveaux de garanties spécifiquement conçu pour cette branche de quelque 150 000 salariés.

Il ne reste désormais qu’un peu plus de six mois avant l’échéance du 1er janvier 2016 : à cette date, l’ensemble des entreprises du privé devra couvrir ses salariés avec une complémentaire santé, financée au moins à 50% par l’employeur.

 

L’ensemble des acteurs de ce marché, organismes assureurs comme branches professionnelles, est en ordre de marche d’ici là, avec des offres adaptées aux récentes évolutions réglementaires (panier de soins et contrats responsables).

 

La branche de la restauration rapide (IDCC 1501, 150 000 salariés) a, par un accord signé le 3 février 2012, instauré un régime obligatoire de prise en charge des frais de santé avant même l’Accord National Interprofessionnel (ANI). Les entreprises peuvent choisir librement leur organisme assureur (ni désignation ni recommandation), ce qui conduit nombre d’acteurs du marché de la complémentaire santé à se placer sur cette branche.

 

C’est au tour de la filiale de Malakoff Médéric Quatrem d’annoncer le lancement de son offre dédiée, composée de trois niveaux de garanties (le premier au niveau du panier de soins et les deux autres responsables).

 

Services et spécialités non remboursées

 

L’employeur peut choisir à la fois l’étendue de cette couverture, potentiellement extensible aux ayants-droit (salarié seul ou salarié + famille), et l’accès à des surcomplémentaires pour que chaque salarié puisse personnaliser (sans cofinancement employeur au-delà du socle) sa couverture.

 

Les deux niveaux supérieurs permettent la prise en charge de spécialistes non remboursées par la Sécurité sociale (orthodontie et prothèses non remboursées, médecine douce) et incluent également une prise en charge des cures thermales ou encore de la chirurgie réfractive de l’œil.

 

A noter que cette offre de complémentaire santé pour la restauration rapide inclut également plusieurs services : tiers payant étendu, réseau de soins en optique et audioprothèse, assistance et service d’action sociale.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

Nous vous recommandons

Réforme du Code du travail : le conseil d’entreprise va évoluer

Réforme du Code du travail : le conseil d’entreprise va évoluer

Mercredi 8 novembre, les députés ont en commission, adopté un amendement pour élargir les pouvoirs du conseil d’entreprise, entité apparue avec la réforme du Code du travail. Quelles sont[…]

Code du travail : que va donner la fusion des instances représentatives ?

Code du travail : que va donner la fusion des instances représentatives ?

Aéraulique, thermique, frigorifique : lancement d'une offre spécifique par le courtier SPVIE

Aéraulique, thermique, frigorifique : lancement d'une offre spécifique par le courtier SPVIE

Commerce de détail de l’horlogerie-bijouterie : recommandation unique sur la complémentaire santé

Commerce de détail de l’horlogerie-bijouterie : recommandation unique sur la complémentaire santé

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX