Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Entreprise

Risque cyber : 8 entreprises sur 10 victimes d’au moins une tentative de fraude en 2016

Aurélie Abadie

Sujets relatifs :

,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Risque cyber : 8 entreprises sur 10 victimes d’au moins une tentative de fraude en 2016

Toutes les récentes études démontrent que les entreprises sont de en plus exposées au risque cyber, comme l'a révélé, en mai 2017, l'attaque du virus « Wanna Cry ». Les résultats du dernier baromètre de l'assureur-crédit Euler Hermes confirment plus que jamais cette tendance.

Huit entreprises sur dix. C'est la proportion d'entreprises qui, au cours de l'année 2016, déclarent avoir été victimes d'au moins une tentative de fraude, selon le dernier baromètre de l’assureur-crédit Euler Hermes réalisé avec l’association nationale des directeurs financiers et de contrôle de gestion (DFCG). « C’est un chiffre préoccupant, surtout quand on sait que 20% des entreprises interrogées n’ont pas réussi à déjouer toutes les tentatives, et que les pertes occasionnées peuvent considérablement affecter leur trésorerie et leur rentabilité. En effet, 10% des sociétés attaquées l’an passé ont subi une perte supérieure à 100 000 €», analyse ainsi Eric Lenoir, président du comité exécutif d’Euler Hermes France.

Des entreprises peu ou préparées pour faire face

Pire, 57% des entreprises interrogées dans cette enquête déclarent avoir subi une cyberattaque en 2016. Un chiffre en forte augmentation car elles n'étaient que 32% dans ce cas en 2015. De quelle type d'attaque parle-t-on ? « La plus répandue reste le ransomware (rançongiciel), qui a touché 22% des entreprises répondantes l’année dernière », explique Sébastien Hager, expert fraude chez Euler Hermes France. C’est ce type de cyberattaque qui a frappé à la mi-mai 300 000 victimes dans 150 pays, dont une dizaine d’entreprises françaises. Baptisée «Wanna Cry», cette opération a bloqué des dizaines de milliers d’ordinateurs et a contraint le constructeur automobile Renault, par exemple, à mettre une partie de ses salariés au chômage technique. « Le panorama des cyberfraudes évolue constamment, à l’image de ses auteurs, habitués à évoluer dans un univers technologique en pleine mutation. Les fraudeurs disposent plus facilement d’outils développés et puissants, permettant l’industrialisation de certaines attaques, d’où une menace croissante et protéiforme », ajoute encore Sébastien Hager.

Problème, constaté étude après étude : si, globalement, les entreprises se disent conscientes des risques encourus (81% des directions financières des entreprises interrogées craignent ainsi une augmentation de ce type de risques en 2017), elles ne sont pas préparées pour faire face aux attaques. A en croire le baromètre Euler Hermes, 63% des entreprises n’ont ainsi pas mis en place de plan d’urgence à activer en cas de fraude. « L’étude montre que seules 22% des entreprises ont réalisé une cartographie des risques, pourtant essentielle. Or la gestion des risques, notamment dans les PME, est prioritaire si l’on veut anticiper et prévenir les risques plutôt que subir les dommages », ajoute Sophie Macieira-Coelho, présidente du comité scientifique de la DFCG.

Nous vous recommandons

Réforme Code du travail : publication de la totalité des mesures au Journal officiel

Réforme Code du travail : publication de la totalité des mesures au Journal officiel

Les décrets nécessaires à la réforme du Code du travail ont été publiés en totalité au Journal officiel le 31 décembre, les rendant ainsi obligatoires.  C'est[…]

02/01/2018 | | Entreprise
Risques Dommages aux biens : des contrats d’assurance adaptés à tous les besoins 3/3
Tribune d'experts
Sponsorisé par Risques Dommages aux biens : des contrats d’assurance adaptés à tous les besoins 3/3

Risques Dommages aux biens : des contrats d’assurance adaptés à tous les besoins 3/3

Pouvez-vous prétendre à la marque Tourisme et Handicap pour votre entreprise ?

Pouvez-vous prétendre à la marque Tourisme et Handicap pour votre entreprise ?

Environnement : 1 entreprise sur 20 ne fait rien en faveur de l’économie circulaire

Environnement : 1 entreprise sur 20 ne fait rien en faveur de l’économie circulaire

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX