Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Santé au travail : un site sensibilise aux TMS avec humour

Céline Tridon

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Santé au travail : un site sensibilise aux TMS avec humour

23 % des salariés de l’ESS déclarent percevoir des douleurs articulaires.

Vous préférez jouer de la batterie en jonglant ou travailler dans un centre de soin ? Donnez votre réponse sur le nouveau site lancé par Chorum et l’Anact. VousPreferez.fr est dédié à la prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) dans le secteur de l’économie sociale et solidaire (ESS). 

Se lever, se baisser des dizaines de fois par jour pour porter un enfant. Aider une personne âgée à s’assoir, en la soutenant. Passer des heures à nettoyer une cantine. Toutes ces tâches, en apparence anodines, sont un vrai fléau de la santé au travail dans le secteur de l’ESS (économie sociale et solidaire). Le secteur est en effet particulièrement touché par les risques de TMS (troubles musculosquelettiques). D’après le baromètre Qualité de Vie au Travail de Chorum, 23 % des salariés de l’ESS déclarent percevoir des douleurs articulaires et/ou des gênes dans le travail en lien avec les manutentions réalisées. Face à ce constat, la mutuelle Chorum et l’Anact lancent un site sur la prévention des TMS. Et pour interpeler tous les acteurs, salariés comme employeurs, ils choisissent d’adopter un ton absurde et décalé.

 

Fiches, logiciels, e-learning…

 

Baptisé VousPreferez.fr, le site s’appuie sur des phrases d’accroche volontairement excessives. « Vous préférez tenter un saut périlleux arrière ou aider une personne à faire sa toilette ? » « Vous préférez faire un 110 mètres haies, les lacets attachés entre eux, ou faire le ménage dans une crèche ? » : ce sont quelques unes des maximes humoristiques bien choisies que peut lire l’internaute. « Notre objectif était de valoriser les métiers de l’économie sociale et solidaire, ils peuvent être éprouvants et les tâches souvent banalisées (faire un lit ou le ménage, jouer avec des enfants, aider une personne âgée à faire sa toilette…). Le caractère absurde et exagéré des phrases fait ressortir la difficulté de ces métiers et l’impact sur les personnes et la qualité du service », précisent les chargées de projet, Emmanuelle Paradis (Chorum) et Evelyne Escriva (Anact) dans un communiqué.

Mais l’objectif est avant tout d’informer. Le site comprend une série de quizz sur les TMS. Le détail des réponses renvoie vers des ressources du site, car ce dernier regorge d’outils pour tout apprendre de cette maladie professionnelle. Fiches explicatives (par exemple, « évaluer les coûts liés aux TMS »), fiches illustrées (« comprendre les TMS dans l’aide à domicile »), repères (« comment s’organiser ? »), mais aussi des brochures, des outils de e-learning, des logiciels… Bref, toute une documentation riche et variée pour tout savoir des troubles musculosquelettiques et de leur prévention.

Nous vous recommandons

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Le bilan publié ce jeudi par la branche Accidents du travail-maladies professionnelles de la Sécurité sociale démontre que la fréquence des accidents du travail a atteint un point bas historique en 2016. […]

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Sport en entreprise : les salariés de plus en plus demandeurs

Sport en entreprise : les salariés de plus en plus demandeurs

Préjudice d’anxiété : pas d’élargissement au-delà de l’amiante

Préjudice d’anxiété : pas d’élargissement au-delà de l’amiante

Plus d'articles
Nous suivre