Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Produit

Santé : les Français inquiets face à l’augmentation des restes à charge

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Santé : les Français inquiets face à l’augmentation des restes à charge

© D.R.

La 4e étude santé de l’institut Ifop pour Deloitte témoigne, dans sa 4e édition, des difficultés croissantes rencontrées par les Français quant à leurs dépenses en santé.

Pessimisme de mise quant aux dépenses de santé, note la nouvelle étude Santé de l'Ifop pour Deloitte* : 86% des Français interrogés estiment en effet que leurs restes à charge vont continuer à augmenter dans les années à venir - même si, pourtant, ils se déclarent majoritairement satisfaits des prises en charge actuelles.

 

Dans le détail, 54% de l’échantillon interrogé craint ainsi une forte augmentation des dépenses de santé restant à leur charge, 32% estimant de leur côté que cette hausse sera légère et 11% escomptant une certaine stabilité. Les Français ne sont ainsi que 3% à croire à une diminution de leur reste à charge !

 

>> A LIRE. Santé trop chère : pourquoi ça peut changer

 

Autre illustration de ces craintes financières : le renoncement aux soins, toujours prégnant. Ainsi, 34% des personnes interrogées expliquent avoir renoncé à consulter un dentiste pour des raisons économiques (27% un médecin spécialiste, 21% un kinésithérapeute, 14% un médecin généraliste). Il en est d'ailleurs de même pour les politiques de prévention, 40% de l'échantillon estimant manquer de moyens financiers pour agir sur sa propre santé.

 

Comment lutter contre ces restes à charge ? La surcomplémentaire, agissant en complément de l’Assurance maladie et de la complémentaire santé, séduirait un Français sur deux (48%) selon l’étude Ifop/Deloitte, pour un surcoût mensuel moyen de 22 euros. Un précédent sondage OpinionWay pour l’actuaire Adding, ciblant les salariés, montrait de son côté que 68% de ces derniers étaient prêts à souscrire à une telle couverture.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

 

* Méthodologie : enquête Ifop pour Deloitte réalisée auprès d’un échantillon de 2 000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas, par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI) du 20 au 26 mars 2015.

Nous vous recommandons

Responsabilité civile du dirigeant : ce que propose Axa

Responsabilité civile du dirigeant : ce que propose Axa

Les contrats d’assurance responsabilité civile pour les entreprises ne protégeant pas les chefs d’entreprise, Axa se positionne sur la RCD (responsabilité civile du dirigeant) en cherchant à se[…]

Complémentaire santé : Verspieren lance Aunéor, nouvelle formule haut de gamme

Complémentaire santé : Verspieren lance Aunéor, nouvelle formule haut de gamme

Bureaux d'études techniques : lancement d'une offre spécifique par la MGC

Bureaux d'études techniques : lancement d'une offre spécifique par la MGC

Nouvelle couverture santé pour les salariés du secteur propreté

Nouvelle couverture santé pour les salariés du secteur propreté

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX