Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Santé mobile : les Français de plus en plus séduits par les applications médicales

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Santé mobile : les Français de plus en plus séduits par les applications médicales

© D.R.

Une récente étude Viavoice pour le groupe Pasteur Mutualité montre l’intérêt des Français pour ces outils dans une dynamique d’automédication et d’auto-surveillance.

Le smartphone, bientôt indispensable pour être acteur de sa santé ? L’émergence de la « m-santé », aidée par les rapides et régulières innovations technologiques, constitue un potentiel eldorado sur lequel se penchent les différents acteurs de la santé – professionnels comme complémentaires santé.

 

Il existerait actuellement environ 100 000 applications mobiles estampillées santé dans le monde, la frontière entre santé et bien-être étant encore poreuse – et la qualité des applications proposées encore aléatoire.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

Les Français, en tout cas, se disent de plus en plus séduits par ces applications, comme en témoigne la récente étude de l’institut Viavoice* pour le groupe Pasteur Mutualité : 58% des personnes interrogées à cette occasion y voient en effet un « progrès pour la médecine ».

 

65% de cet échantillon considère ainsi que ces applications « favoriseront l’auto-surveillance et l’automédication », contre 57% en 2013 : les applications de contrôle et de suivi existent déjà en nombre, souvent en relation avec des objets de santé connectés comme des tensiomètres ou des thermomètres. Elles peuvent également être sources de conseils, comme l'application Betterise (en partenariat avec Harmonie Mutuelle).

 

>> A LIRE. Gérer sa complémentaire santé : le panorama des applications mobiles

 

Autre point intéressant : deux Français interrogés sur trois voient dans ces applications des moyens de lutte contre les déserts médicaux, pouvant à terme faciliter les consultations à distance (à noter sur ce point le récent lancement de la téléconsultation médicale par AXA). Ce point est particulièrement approuvé par les seniors, mais moins par les habitants des communes rurales.

 

Progrès estimé pour la médecine, donc, mais pas forcément pour les comptes de la Sécurité sociale : les opinions exprimées (52% vs. 48%) sont partagées quant à l’impact de ces applications pour réduire les dépenses de santé.

 

 

* Méthodologie : interviews effectuées en ligne du 13 au 17 avril 2015 sur un échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Nous vous recommandons

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Les salariés des entreprises du BTP sont particulièrement exposés aux conditions climatiques, c’est pour cela qu’il existe des règles et des moyens de les protéger. Quels sont-ils ? Les[…]

02/01/2018 | | Salariés
Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX