Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Fiches pratiques réglementation

SONDAGE. Complémentaire santé : les actifs mal informés face à l’ANI

SONDAGE. Complémentaire santé : les actifs mal informés face à l’ANI

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Un sondage OpinionWay pour l’Argus de l’Assurance montre que 6 Français sur 10 disent connaître la loi du 1er janvier 2016 (et 8 sur 10 l'approuvent), mais cette connaissance diminue pour les actifs – pourtant les premiers concernés.

Il reste désormais moins de 300 jours avant l’échéance du 1er janvier 2016, date à laquelle l’ensemble des salariés devra obligatoirement être couvert par une complémentaire santé collective financée (au moins) à moitié par son employeur, sous réserve des éventuelles dispenses d’affiliation.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

Alors que la mise en application de cette réforme approche à grands pas, les Français sont loin d’être tous informés quant aux enjeux de l’Accord National Interprofessionnel (ANI), montre un sondage OpinionWay pour l’Argus de l’Assurance publié ce jeudi.

 

6 Français sur 10 disent en effet connaître cette évolution réglementaire. Ce pourcentage, toutefois, évolue fortement en fonction de la population et du revenu.

 

>> A LIRE. Réforme de la complémentaire santé : les échéances à retenir

 

Les actifs sont en effet les moins bien informés : seuls 36% des personnes interrogées de 18 à 24 ans disent connaître cette loi ! Ces pourcentages ne sont guère plus élevés pour les salariés, pourtant les premiers concernés par cette réforme.

 

Ainsi, seuls 51% des 25-34 ans et 52% des 35-49 ans déclarent être au courant de cette nouvelle obligation. Les pourcentages de connaissance les plus élevés sont, par conséquent, pour les personnes âgées de 50 ans et plus.

 

La différence d’information est également importante par rapport au revenu moyen des personnes interrogées : il y a ainsi 16 points de différence (53% contre 69% de connaissance) entre les personnes gagnant moins de 2 000 euros par mois et celles gagnant plus de 3 500 euros par mois.

 

Plébiscite sur le principe

 

La loi, connue ou pas, fait toutefois l'objet d'un bon consensus de façade : 79% des personnes interrogées estiment qu'il s'agit d'une bonne loi (27% parlent d'une très bonne mesure, 52% d'une bonne mesure).

 

A noter que c'est au sein des populations directement concernées (25-49 ans) que ces taux... sont les plus faibles : "seulement" 70% des 25-34 ans et 72% des 35-49 ans sont en accord avec cette mesure.

Méthodologie : enquête réalisée en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview) les 11 et 12 février 2015 sur un échantillon national représentatif de 1 005 individus âgés de 18 ans et plus.

 

 

Connaissance de l'ANI en fonction de l'âge | Create infographics

Nous vous recommandons

DROIT ET RESPECT DU SALARIÉ

DROIT ET RESPECT DU SALARIÉ

Le sujet des libertés dans l'entreprise est plus que jamais d’actualité. L’employeur doit ainsi veiller au respect de l’ensemble des droits du salariés, de surcroit au regard de la valeur[…]

28/11/2017 | | Salariés
Les licences de débit de boissons des restaurants

Les licences de débit de boissons des restaurants

Responsabilité civile des dirigeants ou mandataires sociaux

Responsabilité civile des dirigeants ou mandataires sociaux

Obligation de l’employeur en matière de harcèlement

Obligation de l’employeur en matière de harcèlement

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX