Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Produit

Tarifs des complémentaires santé : d’importantes disparités géographiques

Sujets relatifs :

, ,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Tarifs des complémentaires santé : d’importantes disparités géographiques

© D.R.

Le site « Le Comparateur Assurance » a publié une étude illustrant les inégalités géographiques quant aux tarifs des complémentaires santé.

Alors que le marché de la complémentaire santé est en pleine ébullition, réforme de la généralisation oblige, les différents acteurs (assureurs, mutuelles, institutions de prévoyance, courtiers) cherchent toujours à séduire les entreprises, branches et autres salariés.

 

L’argument tarifaire n’est pas le seul à entrer en compte dans le choix d’une complémentaire santé mais reste d’importance : de nombreux acteurs communiquent notamment sur de faibles tarifs pour les formules au « panier de soins ANI », le minimum réglementaire prévu par la loi. Mais le tarif d’une complémentaire santé ne dépend pas uniquement des garanties incluses ou optionnelles : plusieurs autres critères rentrent en compte (géographie, population, frais de gestion/acquisition...).

 

>> A LIRE. Qu'est-ce qui se cache derrière les tarifs des complémentaires santé ?

 

La situation géographique peut ainsi être à l’origine d’importantes différences tarifaires : c’est ce qu’illustre une étude du site lecomparateurassurance.com, étude portant sur l’analyse de quelque 800 000 demandes tarifaires. Sans surprise, quels que soient les bénéficiaires de la complémentaire santé (salarié seul, famille ou TNS), les tarifs sont plus élevés pour deux zones géographiques, la région parisienne et le pourtour méditerranéen, et nettement plus bas en Alsace-Moselle en raison du régime de sécurité social particulier de ces départements.

 

Dans le cadre d’un « jeune actif » (25 ans) pour un niveau de garanties classique (moyenne mensuelle estimée à 26,10 euros), ce même tarif dépasse les 28 euros dans plusieurs départements de la région parisienne, de la région Provence Alpes Côte d’Azur ainsi que le Nord et le Pas-de-Calais. Alsace-Moselle mise à part, il y a ainsi 5,11 euros de différence entre la Haute-Corse et les Hauts-de-Seine, tarifs respectivement les plus bas et hauts constatés dans l’étude.

 

La situation est identique pour les familles, sur la base de deux adultes de 30 ans et de deux enfants de 3 et 7 ans : la moyenne mensuelle de 90,26 euros est affectée à la fois par le régime spécial d’Alsace-Moselle et les trois zones citées pour les actifs (au-delà de 96 euros pour 15 départements de ces différents ensembles géographiques, auxquels on peut rajouter la région lyonnaise).

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

Pour un travailleur non salarié (TNS) de 40 ans, les écarts géographiques sont réduits (pas de particularité pour l’Alsace-Moselle) avec un tarif mensuel moyen de 35,04 euros. Seuls se distinguent à nouveau la région parisienne (39,44 euros à Paris) et le sud-est de la France (38,10 euros dans les Bouches-du-Rhône), là où les plus faibles tarifs se situent au-delà des 33 euros.

 

Les explications à ces disparités géographiques sont nombreuses. Certains régions sont ainsi plus propices aux dépassements d’honoraires, notamment les zones urbanisées (Paris en première ligne). Surtout, la consommation médicale diffère de la population, très hétérogène en fonction des régions : là où la consommation médicamenteuse est plus élevée dans les villes, celle de soins est plus forte dans les zones plus vieillissantes.

 

 

* Méthodologie : enquête effectuée sur la base du montant des primes d’assurance santé des assureurs partenaires du comparateur sur 842 718 tarifs, analysés entre le 24 et le 28 août 2015.

Nous vous recommandons

Responsabilité civile du dirigeant : ce que propose Axa

Responsabilité civile du dirigeant : ce que propose Axa

Les contrats d’assurance responsabilité civile pour les entreprises ne protégeant pas les chefs d’entreprise, Axa se positionne sur la RCD (responsabilité civile du dirigeant) en cherchant à se[…]

Complémentaire santé : Verspieren lance Aunéor, nouvelle formule haut de gamme

Complémentaire santé : Verspieren lance Aunéor, nouvelle formule haut de gamme

Bureaux d'études techniques : lancement d'une offre spécifique par la MGC

Bureaux d'études techniques : lancement d'une offre spécifique par la MGC

Nouvelle couverture santé pour les salariés du secteur propreté

Nouvelle couverture santé pour les salariés du secteur propreté

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX