Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

TMS : des entreprises récompensées pour leurs efforts

Céline Tridon

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

TMS : des entreprises récompensées pour leurs efforts

Première cause de maladie professionnelle en France, les TMS coûtent près d'un milliard d'euros aux entreprises.

© Kalinovsky Dmitry,2014

Salon de la prévention et gestion des risques professionnels, ExpoProtection s’est tenu du 7 au 9 novembre 2016 à Paris Porte de Versailles. L’un de ses temps forts a été la remise des trophées TMS Pros, organisés par la CnamTS. Ils ont distingué trois entreprises à la démarche exemplaire en matière de prévention des troubles musculo-squelettiques.

Lancé il y a trois ans, le programme TMS Pros réunit aujourd’hui quelque 6 800 entreprises soucieuses de prévenir les TMS. Première cause de maladie professionnelle en France, les troubles musculo-squelettiques coûtent chaque année très cher aux entreprises : près d’un milliard d’euros en 2014. L’enjeu est donc de taille. « Qu’il s’agisse de valoriser des entreprises qui se sont engagées depuis longtemps dans la prévention des TMS ou de valoriser celles qui démarrent, l’objectif est de mettre en avant une dynamique », indique Marine Jeantet, directrice des risques professionnels de la CnamTS. Lors du salon ExpoProtection, trois entreprises lauréates ont été désignées, à travers trois catégories :

 

  • Entreprise de moins de 50 salariés : JC David (Boulogne-sur-Mer, 62)

Spécialisée dans le fumage et la salaison de poisson, JC David emploie des méthodes traditionnelles : travail manuel, peu de mécanisation, fours traditionnels en activité permanente… Les salariés se trouvent parfois confrontés à des ambiances physiques difficiles (froid, humidité, bruit, fumée). C’est en développant une démarche de responsabilité sociétale (RSE) que la PME met l’accent sur la sécurité et la santé de ses salariés. En 2011, une campagne d’autoformation sur logiciel permet aux salariés de se sensibiliser aux TMS et de devenir acteurs de leur prévention. En 2013, l’entreprise va plus loin et mène une analyse des postes de travail en production. Avec l’aide des salariés, elle identifie les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour réduire l’apparition des TMS et recherche les pistes d’amélioration du plan d’action général. Au final, JC David met sur pied un programme de prévention adapté à son activité, en multipliant les échanges avec des partenaires extérieurs : experts de la Cnam, ergonome, médecin du travail, etc.

 

 

 

  • Entreprise de moins de 200 salariés : Hôtel Marriott Paris Opéra Ambassador (Paris 9ème)

Décidé à réduire les risques professionnels, l’Hôtel Marriott Paris Opéra Ambassador choisit de se former aux TMS et à leur prévention. Il nomme un référent prévention et crée un groupe de travail, chargé de l’analyse des différentes postes de l’établissement, composé du référent RH, d’une femme de chambre et d’un barman, membre du CHSCT. Chaque étude de poste de travail inclut le point de vue du salarié. Ce dernier devient le relais terrain et remonte les informations au quotidien. Le plan d’action aboutit à des changements concrets : tables de travail en lingerie rehaussées, nouvelle machine à laver le linge, achat de sacoches, réorganisation de la mise en place du linge dans les offices, réaménagement du bureau du standard, etc.

 

 

  • Entreprise de plus de 200 salariés : Institut Claudius Regaud (ICR) (Toulouse, 31)

En 2014, l’Institut Claudius Regaud rejoint l’Institut universitaire du cancer de Toulouse Oncopole (IUCTO). Ce déménagement est l’occasion de réactualiser le Document Unique, révélant de nouvelles problématiques TMS. La démarche débute avec la nomination d’une personne ressources. Puis, un groupe projet représentant les principales activités de l’institut, incluant deux membres du CHSCT et un collaborateur de la communication est créé. Il est notamment chargé de valider les solutions aux observations relevées dans l’environnement de travail : conception des lieux de travail et de certains équipements, organisations des processus, etc.

 

Nous vous recommandons

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Les salariés des entreprises du BTP sont particulièrement exposés aux conditions climatiques, c’est pour cela qu’il existe des règles et des moyens de les protéger. Quels sont-ils ? Les[…]

02/01/2018 | | Salariés
Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX