Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre
Salariés

Vie au travail : les TPE et PME sont plus exposées à certains risques professionnels

Benjamin Chabrier

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Vie au travail : les TPE et PME sont plus exposées à certains risques professionnels

© Guittet Pascal

Selon une étude de la Dares, les employés des TPE-PME sont plus susceptibles d’être exposés aux agents cancérogènes et aux risques liés aux vibrations et à la conduite sur la voie publique, que les grandes entreprises.

L’étude menée par la direction de l’animation de recherche, des études et des statistiques (Dares) a pour objectif de montrer si la taille de l’entreprise peut influer sur les risques professionnels.

Dans son rapport publié en juillet dernier et issue de son enquête Sumer 2010, il ressort que les salariés des très petits établissements (1 à 9 salariés) ne sont pas plus exposés aux risques physiques que ceux des plus grandes unités.

Néanmoins, il est montré que les expositions aux agents cancérogènes sont plus fréquentes pour les établissements de 1 à 49 salariés et que la prévention des risques y est moins développée.

A contrario, ils subissent moins de risques organisationnels et psychosociaux que les grandes entreprises.

Les vibrations

Les salariés des TPE-PME subissent des expositions plus importantes aux vibrations des machines et outils à vibration :

  • 18 % des salariés des TPE-PME sont exposés à ces vibrations contre 12 % pour l’ensemble des salariés
  • ils sont seulement 7 % dans les entreprises de plus de 500 salariés

Les postures pénibles

Ici, même constat que pour les vibrations :

  • 28 % des salariés des TPE subissent des postures pénibles plus de 2 heures par jour contre 25 % pour l’ensemble des salariés

Les risques routiers

En ce qui concerne les risques routiers :

  • Ils sont 20 % à conduire plus de deux heures sur la voie publique contre 12 % pour les grandes entreprises

Ces chiffres s’expliquent par le fait que les employés des petites entreprises sont plus souvent des ouvriers et sont en général dans les secteurs de l’agriculture et du BTP

Les risques cancérigènes

Les employés des TPE sont là aussi, plus susceptibles d’être exposés aux agents cancérigènes que les grandes entreprises :

  • ils sont 13 % dans les TPE contre 10 % pour l’ensemble des salariés
  • 34 % des salariés de TPE n’ont pas de protections collectives ni de protections individuelles (ils sont 24 % dans les entreprises de plus de 200 salariés)

Ces chiffres sont à mettre sur le compte que les TPE-PME possèdent une prévention moins forte que les grands groupes et ne possèdent pas les mêmes moyens financiers.

Un bilan contrasté

Tout n’est pas noir pour les petites entreprises, car l’étude montre qu’ils sont moins touchés par les risques organisationnels et psychosociaux :

  • 22 % pour les TPE contre 36 % dans les grandes entreprises

Pour aller plus loin :

Nous vous recommandons

Congés maternité : quelles sont vos obligations en tant qu’employeur ?

Congés maternité : quelles sont vos obligations en tant qu’employeur ?

En tant qu’employeur, vous pouvez vous retrouver dans le cas de figure où votre salariée tombe enceinte. Dans ce cas de figure, quelles sont vos obligations ? Focus.  Lorsqu’une femme salariée tombe[…]

19/10/2017 | EnfantVie au travail | Salariés
Égalité hommes-femmes : un guide pour les entreprises

Égalité hommes-femmes : un guide pour les entreprises

Qualité de vie au travail : les entreprises favorables au flex office  ?

Qualité de vie au travail : les entreprises favorables au flex office ?

Vie au travail : l’Anact s’associe avec le groupe mutualiste Aesio

Vie au travail : l’Anact s’associe avec le groupe mutualiste Aesio

Plus d'articles
Nous suivre