Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Accidents évités, salariés en bonne santé

Céline Tridon

Sujets relatifs :

,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Accidents évités, salariés en bonne santé

Chaque année, la Safety Week sensibilise les collaborateurs de Colas aux dangers de la route.

© COLAS - Joachim Bertrand

Le groupe Colas a fait de la prévention Sécurité routière une priorité. Opérations de sensibilisation, bonnes pratiques, formations, écoute… depuis plusieurs années, rien n’est laissé au hasard en matière de risques routiers.

Chez Colas, constructeur de routes, on ne badine pas avec la sécurité. Pour améliorer le quotidien des collaborateurs, la prévention des risques routiers est devenue une véritable culture d’entreprise depuis bientôt 20 ans. Tout a commencé en 1997, lorsque la direction du groupe choisit d’adopter une attitude active en la matière. Finie la gestion fataliste des sinistres : la direction signe avec l’Etat sa première Charte de Sécurité Routière. Le parc automobile de Colas compte alors un peu moins de 14 000 véhicules et enregistre en moyenne 3 000 accidents avec tiers sur une année. Dix-huit ans et six chartes plus tard (dont la dernière signée en mai dernier), le nombre d’accidents passe sous la barre des 1900. La flotte, elle, s’est agrandie pour rassembler aujourd’hui plus de 27 000 véhicules.  « Nous sommes passés d’un ratio d’accidents avec tiers de 22 à 7 %. Et les chiffres de l’année 2016 s’annoncent bons. Nous allons encore progresser », se réjouit Jean-Yves Bignon, directeur risques et assurance de Colas.

 

Une fois par an, la Safety Week


Colas renouvelle ses Chartes de Sécurité Routière tous les quatre ans environ. « Ce point de passage permet à la fois de prendre du recul sur ce qui a été fait et de se projeter dans l’avenir. C’est là que sont envisagées les nouvelles actions à développer », commente Jean-Yves Bignon. Quelques exemples ? L’interdiction du téléphone, des écouteurs ou oreillettes au volant, l’achat de véhicules au moteur bridé, la distribution d’outils pédagogiques… Au quotidien, les équipes de Colas sont sensibilisées à des thématiques comme la vitesse, le respect des distances de sécurité, l’alcool, la fatigue ou somnolence, la distraction au volant. Elles peuvent compter sur l’aide et les conseils des 500 relais Sécurité Routière nommés à travers les différents établissements du groupe. Ces collaborateurs formés spécialement à la prévention routière distillent les bonnes pratiques auprès de leurs collègues. Enfin, Colas a aussi initié la mise en place d’événements ponctuels comme la Safety Week. Une fois par an, dans le monde entier, des intervenants externes organisent des ateliers en faveur de la sécurité sur les chantiers ou la sécurité routière.

 

Savoir parler des accidents

 

Malgré tous ces efforts, le risque zéro n’existe pas. C’est pourquoi, en cas d’accident, un débriefing minutieux est mené. La victime s’entretient avec le relais Sécurité routière de son établissement, puis échange avec un opérateur de l’assureur du groupe. Pendant une quinzaine de minutes, il répondra à des questions précises pour déterminer les circonstances de l’accident et les réflexes qui auraient pu être adoptés. « L’objectif n’est bien sûr pas de faire culpabiliser le collaborateur concerné. Cela nous permet juste d’être plus précis dans notre sensibilisation et de relever un point sur lequel il faut peut-être davantage insister », justifie Jean-Yves Bignon. Quant aux récidivistes, ceux qui comptabilisent plus de deux accidents responsables en une année, ils participeront à un stage sur les aspects comportementaux au volant. Loin de vouloir stigmatiser, le groupe souhaite insister sur le danger qu’induit le non-respect des règles de sécurité. Tous ces efforts se révèlent d’ailleurs payants. Lors d’une récente étude interne, plus 93 % des collaborateurs de Colas se sont dits « satisfaits des conditions de santé et de sécurité au travail. »

Nous vous recommandons

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Les salariés des entreprises du BTP sont particulièrement exposés aux conditions climatiques, c’est pour cela qu’il existe des règles et des moyens de les protéger. Quels sont-ils ? Les[…]

02/01/2018 | | Salariés
Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX