Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Dirigeant

Chefs d'entreprise en difficulté : lancement des CIP de Bobigny et de Nanterre

Benjamin Chabrier

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Chefs d'entreprise en difficulté : lancement des CIP de Bobigny et de Nanterre

Le 21 septembre, et le 10 octobre, s’ouvraient respectivement le centre d’information et de prévention du 93 et celui du 92, portant leur nombre à 65. Ces centres sont des plateformes d’aide pour les chefs d’entreprise en difficulté. 

Lancé en 1999, le premier centre d’information et de prévention (CIP) ne comptait au début que des experts-comptables. Depuis, le concept s’est étendu à toute la France, et un CIP national a vu le jour en 2007.

Les CIP servent aux chefs d’entreprise qui rencontrent des difficultés (risque de faillite, surendettement, etc.) afin que ceux-ci trouvent des solutions adaptés à leurs problèmes.

Désormais, ils sont 65 CIP avec l’ouverture de celui du 93 (lancé le 21 septembre) et celui du 92 (lancé le 10 octobre).

Le CIP 93, a été lancé à la maison de l’avocat de Seine-Saint-Denis. Il regroupe le conseil régional de l’ordre des experts-comptables de Paris et de l’Île-de-France, l’ordre des avocats du barreau de la Seine-Saint-Denis, la compagnie régionale des commissaires aux comptes, la chambre de commerce et d’industrie de la Seine-Saint-Denis, la chambre des métiers et de l’artisanat de la Seine-Saint-Denis, le CGA 93, le MEDEF 93+94, la CPME 93, le RSI IDF et pour finir, le tribunal de commerce de Bobigny.

Le CIP des Hauts-de-Seine, le 65ème, regroupe l’association des magistrats consulaires des Hauts-de-Seine (AMC 92), le conseil régional de l’ordre des experts-comptables de Paris Île-de-France, la compagnie régionale des commissaires aux comptes de Versailles, l’ordre des avocats du barreau des Hauts-de-Seine, le centre de gestion agréé PICPUS, la chambre des métiers et de l’artisanat des Hauts-de-Seine, la chambre de commerce et d’industrie des Hauts-de-Seine.

Le fonctionnement

Les CIP disposent d’un dispositif central, les « Entretiens du jeudi ». Ces derniers sont l’occasion pour les chefs d’entreprise de pouvoir être reçus par trois experts (un expert-comptable ou un commissaire aux comptes, un avocat, un ancien juge du tribunal de commerce, et parfois un conseiller CCI ou CMA).

Ces entrevues sont anonymes, confidentielles et gratuite.

Les experts, après avoir écouté et cerné les problèmes du chef d’entreprise, l’orientent vers des structures d’aide adaptées.

Un partenariat existe avec l’APESA (Aide psychologique pour les entrepreneurs en souffrance psychologique aiguë) pour accompagner les chefs d’entreprise en détresse psychologique.

Pour aller plus loin

http://www.jss.fr

http://www.cip-paris.fr/cip

Nous vous recommandons

Avez-vous pensé à la société en nom collectif pour votre entreprise ?

Avez-vous pensé à la société en nom collectif pour votre entreprise ?

La société en nom collectif est une entreprise dans laquelle la responsabilité des associés est solidaire et indéfinie. Quelles sont les règles de création ? Les avantages ? Focus. […]

18/01/2018 | création d'entreprise | Dirigeant
La rupture conventionnelle collective dans votre entreprise

La rupture conventionnelle collective dans votre entreprise

Dossier : ce qui s'applique depuis le 1er janvier 2018

Dossier : ce qui s'applique depuis le 1er janvier 2018

Une coopération pour prévenir du risque de stress au travail des chefs d'entreprise et conjoints du bâtiment

Une coopération pour prévenir du risque de stress au travail des chefs d'entreprise et conjoints du bâtiment

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX