Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Produit

Complémentaire santé : l’offre ANI-compatible et responsable de la Macif pour les TPE

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Complémentaire santé : l’offre ANI-compatible et responsable de la Macif pour les TPE

© D.R.

Les principaux acteurs du monde de la complémentaire santé adaptent au fur et à mesure leurs produits aux dernières évolutions règlementaires. Au tour de la Macif de présenter ses « Garanties Santé », pour les entreprises et les indépendants.

Il reste désormais moins d’un an avant le 1er janvier 2016, date à laquelle l’ensemble des salariés du secteur privé devra être couvert par une complémentaire santé à caractère obligatoire, financée (au moins) à moitié par son employeur.

 

La grande majorité des entreprises non encore couvertes (elles sont encore au nombre d'un demi-million en France) est constituée de TPE et PME : les offres nouvelles et/ou adaptées à la nouvelle réglementation leur sont, par conséquent, majoritairement destinées.

 

Une offre, six niveaux

 

La Macif ne fait pas exception à la règle et a présenté ce jeudi 22 janvier sa gamme de produits à la fois ANI-compatibles (avec un socle de base respectant le cadre du panier de soins) et responsables, onze mois avant la date fatidique, en visant particulièrement les entreprises de moins de 20 salariés.

 

Les TPE constituent ainsi, selon le directeur du pôle santé-prévoyance du groupe Macif Fred Vianas, un « trait d’union entre les couvertures individuelles et collectives » ce qui, en termes d’offre, constitue une « synthèse parfaite de ce que la Macif sait faire ». Pour l'heure, en tout cas, la collective représente un peu moins de 20% des 495,8 millions d'euros du chiffre d’affaires de Macif Mutualité.

 

« Garanties Santé Entreprises » se compose ainsi de six niveaux de garanties : « Essentielle » (basé sur le panier de soins ANI), et les cinq renforts « Essentielle + », « Médiane », « Confort », « Etendue » et « Performance ». « Garanties Santé Indépendants », à destination des dirigeants non-salariés, fonctionne selon le même principe.

 

Pas de surcomplémentaire

 

L’entreprise peut ainsi choisir d’opter pour une formule minimale, avec des renforts qui seront alors intégralement à la charge du salarié demandeur de meilleurs remboursements, ou une formule plus coûteuse mais avec de meilleures garanties pour l’ensemble des effectifs.

 

Les cinq renforts permettent, en plus de meilleurs remboursements sur les postes de base, plusieurs forfaits. Le tout reste toutefois dans le périmètre des contrats responsables et refuse le principe même d'assurance surcomplémentaire, que ce soit pour l’optique ou les dépassements d’honoraires. Ce rejet s’accompagnera même pour la Macif d’un « rabotage » des contrats individuels actuellement hors périmètre (4% du portefeuille actuel). Dans les détails :

  • Soins courants : l’ostéopathie bénéficie d’une prise en charge particulière (de 30 à 50€ la séance, dans la limite de deux par an), tandis qu’un forfait plus global englobe l’acupuncture, l’homéopathie, la pédicure, la podologie, la chiropractie et l’étiopathie. A noter également la prise en charge du vaccin antigrippe et un forfait pour les pilules contraceptives non remboursées.
  • Optique : les lentilles sont remboursées via un forfait dès le niveau « Essentielle + »  – de même pour la chirurgie réfractive. Les frais optiques, dans la limite d’un équipement tous les deux ans, sont remboursés entre 100€ et 370€ pour les corrections simples et entre 200€ et 570€ pour les complexes.
  • Dentaire : l’orthodontie et les prothèses non remboursées par la Sécurité sociale sont pris en charge via des forfaits dès le niveau « Essentielle + », tout comme la parodontie/endodontie (jusqu’à 600€/an au niveau « Performance »).
  • Hospitalisation : les frais de séjour hospitaliers sont pris en charge aux frais réels à partir de la formule « Médiane » - les frais en établissement hospitalier non conventionné étant limités à 400% de la base de remboursement. La chambre particulière et le lit d’accompagnant sont pris en charge à partir du niveau « Essentielle + » (entre 40 et 90€/jour pour la chambre).

En plus de ces quatre modules de base, les cinq renforts incluent une prime naissance ou adoption (entre 100 et 400€ par enfant) et une prise en charge accrue des cures thermales.

 

Trois modes de distribution

 

Les deux produits « Garanties Santé » s’accompagnent de quelques services, comme le tiers payant Terciane et des services d’assistance (aide-ménagère, soutien scolaire, etc.). La Macif cherche surtout à se différencier de la concurrence en jouant la carte de la solidarité, avec une aide aux aidants et un fonds d’action sociale.

 

La Macif va s’appuyer sur un triple mode de distribution de cette nouvelle offre : les forces internes (530 points d’accueil, 100 téléconseillers, 60 commerciaux…), le courtage via SMAM Assurances (4e grossiste en assurances de France) et, à partir du mois de juin, via son partenariat avec le groupe BPCE (vente de complémentaires santé en « marque blanche »).

 

Les tarifs de ces « Garanties Santé » sont, toutefois, variables en fonction des 9 catégories d’âge et 17 zones régionales prédéfinies : une « Essentielle » est ainsi proposée entre 17€ et 35€ par mois selon les profils. Pour atteindre une réelle rentabilité, la Macif joue donc plutôt la carte des cinq formules renforts et du multi-équipement.

 

 

Nous vous recommandons

Responsabilité civile du dirigeant : ce que propose Axa

Responsabilité civile du dirigeant : ce que propose Axa

Les contrats d’assurance responsabilité civile pour les entreprises ne protégeant pas les chefs d’entreprise, Axa se positionne sur la RCD (responsabilité civile du dirigeant) en cherchant à se[…]

Complémentaire santé : Verspieren lance Aunéor, nouvelle formule haut de gamme

Complémentaire santé : Verspieren lance Aunéor, nouvelle formule haut de gamme

Bureaux d'études techniques : lancement d'une offre spécifique par la MGC

Bureaux d'études techniques : lancement d'une offre spécifique par la MGC

Nouvelle couverture santé pour les salariés du secteur propreté

Nouvelle couverture santé pour les salariés du secteur propreté

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX