Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Employeurs, voici pourquoi la réforme de la complémentaire santé vous concerne

Employeurs, voici pourquoi la réforme de la complémentaire santé vous concerne

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Tous les salariés du privé devront être couverts par une complémentaire santé, au plus tard, au 1er janvier 2016. Derrière cette nouvelle contrainte réglementaire, les chefs d’entreprise ont pourtant des intérêts à faire valoir.

Agenda serré pour les chefs d’entreprise. Entre les affaires du quotidien, encore pénalisées par la crise, et les autres réformes en cours – en particulier la Déclaration Sociale Nominative (DSN), la réforme de la complémentaire santé représente une contrainte supplémentaire pour les entreprises, notamment pour celles qui n’étaient jusque-là pas couvertes (essentiellement des TPE/PME).

 

Cette « nouvelle » complémentaire constitue pourtant une opportunité pour les employeurs : c’est, en effet, un outil de négociation qui leur est mis à disposition. Avec la réforme de la généralisation, tous les employeurs (et salariés) peuvent faire de cette complémentaire santé un atout ou une exigence, notamment durant la phase de recrutement, côte à côte avec le salaire, les primes ou encore les congés.

 

De nombreux sondages et études montrent ainsi l’attachement des salariés à cette complémentaire santé : elle est considérée comme le dispositif interne à l’entreprise le plus utile à leur santé, devant les équipements individuels et les services de santé, notait un sondage Viavoice publié en septembre 2014.

 

De même, six salariés sur dix préfèreraient, en cas de choix, conserver la coparticipation de l’employeur à la complémentaire santé plutôt qu'une hausse de salaire équivalente, notait l’Observatoire de l’Assurance collective YouGov/Mercer en mai 2014.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

Nous vous recommandons

Absentéisme au travail : 1 salarié sur 5 ne prend pas son arrêt maladie

Absentéisme au travail : 1 salarié sur 5 ne prend pas son arrêt maladie

Une étude de Malakoff Médéric publiée le 22 novembre, s’est intéressée aux arrêts maladie dans les entreprises du secteur privé : un des constats, est qu’une partie des[…]

23/11/2017 | MaladieComplémentaire santé | Salariés
Consultations médicales : de nouveaux tarifs impactant les complémentaires santé

Consultations médicales : de nouveaux tarifs impactant les complémentaires santé

Protection sociale : après Deliveroo, Axa France s’associe à Über

Protection sociale : après Deliveroo, Axa France s’associe à Über

Complémentaire santé : les nouveaux contrats responsables

Complémentaire santé : les nouveaux contrats responsables

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX