Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Les accidents du travail à la baisse

François Limoge

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

 Les accidents du travail à la baisse

Le nombre d'accidents du travail a reculé de 7% dans la construction en 2012

© D.R.

Les dernières statistiques confirment la tendance à la baisse du nombre d’accidents sur le lieu de travail. Mais malheureusement les efforts de prévention n’en sont pas la seule raison.

Les chiffres sur les risques professionnels accusent toujours un certain retard compte tenu des délais pour les procédures de reconnaissance par la Sécurité sociale. Les statistiques recensées par la dernière étude du ministère du Travail datent ainsi de 2012 ! Elle révèle que cette année-là, les salariés du secteur privé et du monde agricole ont été victimes de 676700 accidents du travail (AT) reconnus avec arrêt. Un chiffre en recul de 4,3% par rapport à l’année 2011.

Une tendance de long terme

Autre indicateur important : le taux de fréquence, à savoir le nombre moyens d’accidents avec arrêts de travail par million d’heures travaillées. Celui-ci affiche également une baisse de 4,7% en se situant à 21,9 accidents pour un million d’heures rémunérées. Ces bons résultats s’inscrivent «dans la continuité d’une tendance de long terme», relève l’étude. Le nombre d’accidents avec arrêts de travail s’est réduit de près d’un tiers entre 1995 et 2008, et depuis, diminue chaque année  comme la fréquence d’ailleurs.

L'impact de la conjoncture économique

Les efforts de prévention dans les entreprises ne sont sûrement pas étrangers à ce mouvement de fond. Mais l’étude souligne la corrélation entre l’activité économique et l’accidentologie dans le monde professionnel : «A court terme, la fréquence des AT est influencée par la conjoncture économique.» Très concrètement, cette fréquence tend à baisser lorsque la situation se dégrade. Les évolutions parallèles du PIB et du taux de fréquence des AT lors de la crise de 2008 sont assez saisissantes !

Baisse de l'interim

De fait, le ralentissement de l’activité ne se traduit pas immédiatement par une réduction du volume d’emplois et par ailleurs les victimes «hésitent davantage, par crainte de perdre leur emploi, à signaler un accident en période de chômage». La baisse des AT en 2012 est ainsi liée aux reculs en registrés par quelques secteurs, notamment l’intérim (-12%), la construction (-7%) et le commerce (4%), très sensibles à la conjoncture.

Nous vous recommandons

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Les salariés des entreprises du BTP sont particulièrement exposés aux conditions climatiques, c’est pour cela qu’il existe des règles et des moyens de les protéger. Quels sont-ils ? Les[…]

02/01/2018 | | Salariés
Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX