Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Les entreprises soucieuses de la sécurité sur les routes

Céline Tridon

Sujets relatifs :

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les entreprises soucieuses de la sécurité sur les routes

Les salariés des entreprises signataires doivent respecter les temps de pause sur la route.

© Jeunet Sonia

Défendre la Qualité de Vie au Travail, c’est aussi s’assurer de la sécurité de ses salariés. Alors que les accidents de la route ne cessent d’augmenter, 21 entreprises ont choisi de s’engager en faveur de la sécurité routière au travail.

« Nous prescrivons la sobriété sur la route », « nous exigeons le port de la ceinture de sécurité », « nous n’acceptons pas le dépassement des vitesses autorisées »… Ces quelques mantras sont en réalité des engagements : ceux de 21 entreprises prêtes à coopérer pour réduire les risques routiers de leurs collaborateurs. Issues de secteurs différents, elles ont signé l’Appel national en faveur de la sécurité routière au travail, lancé conjointement par le ministère de l’Intérieur et le ministère du Travail le mardi 11 octobre à l’Hôtel Beauvau. Axa, Disneyland Paris, La Poste, SNCF, pour ne citer qu’elles, adhèrent ainsi à un manifeste : en le signant, elles encouragent leurs collaborateurs à adopter un autre comportement au volant. Un site, entreprises.routeplussure.fr, complète le dispositif. Il permet aux entreprises désireuses de suivre les 21 pionnières. Grâce à un kit d’adhésion et une charte d’engagements, elles peuvent elles aussi appliquer en interne un plan de prévention du risque routier. Les PME sont également concernées.  

 

« Un coût humain, social et économique »

 

Alors que le risque routier est la première cause d’accident mortel en entreprise, l’heure est à la prise de conscience. Lors de la conférence de presse, la ministre du Travail Myriam El Khomri insiste sur la nécessité d’une responsabilisation générale et pointe du doigt le « coût humain, social et économique du fléau que sont les accidents de la route ».  « Prendre conscience du risque routier fait partie de la responsabilité des employeurs et des partenaires sociaux, car cela aura un impact sur toute l’entreprise. A ce jour, seulement la moitié des entreprises l’incluent dans leur document unique d’évaluation des risques (DUER). Or, s’engager dans la prévention du risque routier donne plus de sens à une démarche de Qualité de Vie de Travail », souligne la ministre.

 

Des conditions de travail qui incitent aux excès

 

Selon une étude Ifop récemment réalisée pour la Sécurité Routière, 54 % des salariés déclarent que les impératifs de l’entreprise les poussent à téléphoner au volant. De manière générale, les résultats montrent que les salariés se rendent fautifs sous la pression. 27 % d’entre eux dépassent les limitations de vitesse, incités par les conditions de travail de l’entreprise. « Il est important de trouver un équilibre entre la volonté de bien faire des salariés et le respect de leur sécurité. Cela pose une problématique managériale », glisse Frédéric Delorme, directeur général sécurité de la SNCF qui déploie plus de 20 000 véhicules sur les routes de France. Plus d’une entreprise sur deux a toutefois déjà sensibilisé ses collaborateurs aux risques liés à l’usage d’un smartphone au volant. Mais elles ne sont que 45 % à en interdire strictement l’usage.

Nous vous recommandons

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Responsabilité du dirigeant : comment par grand froid protéger vos salariés ?

Les salariés des entreprises du BTP sont particulièrement exposés aux conditions climatiques, c’est pour cela qu’il existe des règles et des moyens de les protéger. Quels sont-ils ? Les[…]

02/01/2018 | | Salariés
Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : un site internet pour prévenir les addictions au travail

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Qualité de vie au travail : la fréquence des accidents du travail historiquement bas

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Réforme du Code du travail : le compte pénibilité reconfiguré dans une ordonnance

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX