Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Magasins d’ameublement : les négociations sur la complémentaire santé en attente

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Magasins d’ameublement : les négociations sur la complémentaire santé en attente

© D.R.

La Fédération française du négoce de l'ameublement et de l'équipement de la maison (FNAEM) est dans l’attente d’un ultime décret.

D’ici le 1er janvier 2016, l’ensemble des salariés du privé devra être couvert par une complémentaire santé. Les chefs d’entreprise doivent donc réfléchir à mettre en place cette réforme, instituée par la loi sur la sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013.

 

Avant que chaque enseigne ne se lance dans cette recherche, elle doit d’abord vérifier que la branche professionnelle à laquelle elle appartient n’ait pas lancé de négociations en amont.

 

Un décret tant attendu

 

Celles-ci sont, pour l’heure, en attente du côté de la Fédération française du négoce de l'ameublement et de l'équipement de la maison (FNAEM). « Les partenaires sociaux se sont convenus, dans notre branche comme dans un certain nombre d’autres secteurs, d’attendre la publication de tous les décrets d’application de la nouvelle loi, pour engager les négociations sur ce point » explique la fédération.

 

Elle note en effet qu’ « il nous manque le décret relatif à la procédure d’appel d’offre des organismes dans le cadre de la recommandation prévue par l’article L.912-1 du code de la sécurité sociale partiel ».

 

D'autres négociations en cours

 

Les publications tardives de deux autres décrets fondamentaux de la réforme, sur le « panier minimum de soins » et le périmètre des « contrats responsables », ont également retardé les processus de négociations dans plusieurs branches d’activité. En attendant cette publication, les négociations se poursuivent au sein de la FNAEM sur d’autres sujets comme le CICE, après avoir signé « un accord sur le temps partiel au printemps dernier ».

 

La FNAEM regroupe les principales enseignes et groupes de magasins d’ameublement et équipement de la maison, de Conforama à Ikea en passant par BoConcept. Elle représente 2 700 points de vente pour un peu plus de 60 000 salariés, représentant une part de marché nationale de l’ordre de 80%.

Nous vous recommandons

En tant que travailleur non salarié, comment être bien protégé ? – 3/3
Tribune d'experts
Sponsorisé par En tant que travailleur non salarié, comment être bien protégé ? – 3/3

En tant que travailleur non salarié, comment être bien protégé ? – 3/3

Pour pallier les insuffisances des dispositifs de protection sociale octroyés aux indépendants, les assureurs tels que Generali ont développé des gammes de produits très complètes. Ainsi, les[…]

20/02/2018 | | Salariés
La protection sociale, un véritable talon d’Achille pour les indépendants - 2/3
Tribune d'experts
Sponsorisé par La protection sociale, un véritable talon d’Achille pour les indépendants - 2/3

La protection sociale, un véritable talon d’Achille pour les indépendants - 2/3

La protection sociale des indépendants, comment ça marche ? - 1/3
Tribune d'experts
Sponsorisé par La protection sociale des indépendants, comment ça marche ? - 1/3

La protection sociale des indépendants, comment ça marche ? - 1/3

Réforme Code du travail : va-t-on pouvoir licencier sans motifs ?

Réforme Code du travail : va-t-on pouvoir licencier sans motifs ?

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX