Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre
Tribune d’experts
Tribune d'expert bandeau
Produit

PME : Humanis lance « Humanis Safe », nouvelle offre de complémentaire santé

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

PME : Humanis lance « Humanis Safe », nouvelle offre de complémentaire santé

© D.R.

Le groupe Humanis cible avec cette formule les petites et moyennes entreprises, où de nombreux salariés n’ont pas encore de complémentaire santé.

Environ 4 millions de salariés ne bénéficient pas, pour l’heure, de complémentaire santé via leur entreprise en France. C’est surtout dans les petites et moyennes entreprises (PME) qu’on trouve ces personnes, les grands groupes étant généralement dotés d’un tel avantage social.

 

Cette situation changera très bientôt puisque d’ici le 1er janvier 2016, dans le cadre de la généralisation de la complémentaire santé d’entreprise engagée par la loi de sécurisation de l’emploi (LSE) du 14 juin 2013, tous les salariés français devront en avoir une.

 

C’est pourquoi le groupe de protection sociale Humanis cible plus particulièrement ces PME avec sa nouvelle offre de complémentaire santé, « Humanis Safe, Santé Facile », lancée le 8 octobre dernier.

 

Deux packs distincts

 

Cette offre est composée de deux packs « 100% Responsable » et « 100% Libre » et rentre dans le cadre législatif prévu par l’Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 et répond aux différents critères des garanties responsables ainsi que du « panier minimum de soins ».

 

Chaque pack, livré "clé en main", propose quatre formules de base pouvant être agrémentées par deux renforts collectifs facultatifs.

  • Le pack « 100% Responsable » prend ainsi en charge jusqu’à 225% des dépassements d’honoraires des spécialistes ainsi que des examens médicaux, des remboursements optiques jusqu’à 150€ pour les montures (sur deux ans) et 700€ sur les verres, ainsi qu’une prise en charge des soins dentaires jusqu’à 225% et des prothèses dentaires jusqu’à 450% ;
  • Le pack « 100% Libre », de son côté, pousse plus loin ces remboursements (500% des dépassements d’honoraires, des examens médicaux et des soins dentaires, 570% des prothèses dentaires, 1 000 € sur les verres…) et, dans les deux renforts facultatifs possibles, permet d’en choisir un qui ne soit pas responsable.

 

Focus sur les actions de prévention

 

Au-delà des prestations de base, « Humanis Safe » met particulièrement l’accent sur les actions de prévention (médecine douce, arrêt du tabac, cures thermales…). Parmi les renforts proposés, figurent également des aides, par exemple, lorsque le salarié doit être hospitalisé : il peut ainsi bénéficier d'heures d'aide-ménagère, de garde d'enfants et des animaux domestiques. Enfin, les deux packs incluent le tiers-payant, pour que les assurés n'aient plus à avancer d'argent pour leurs dépenses de santé.

 

De même, en cas de traitement lourd comme une chimiothérapie, d'autres renforts peuvent également être proposés : forfait annuel de 20 heures d’aide-ménagère ou deux heures d’aide à la toilette, jusqu’à 16 heures de garde d’enfants par an, une écoute psychologique ou encore un accompagnement administratif.

 

A noter enfin que l’offre « Humanis Safe » ouvre accès à un réseau de praticiens spécifiques, Itelis, permettant d’obtenir des tarifs négociés auprès d’un peu plus de 2 000 opticiens.

 

Nous vous recommandons

Responsabilité civile du dirigeant : ce que propose Axa

Responsabilité civile du dirigeant : ce que propose Axa

Les contrats d’assurance responsabilité civile pour les entreprises ne protégeant pas les chefs d’entreprise, Axa se positionne sur la RCD (responsabilité civile du dirigeant) en cherchant à se[…]

Complémentaire santé : Verspieren lance Aunéor, nouvelle formule haut de gamme

Complémentaire santé : Verspieren lance Aunéor, nouvelle formule haut de gamme

Bureaux d'études techniques : lancement d'une offre spécifique par la MGC

Bureaux d'études techniques : lancement d'une offre spécifique par la MGC

Nouvelle couverture santé pour les salariés du secteur propreté

Nouvelle couverture santé pour les salariés du secteur propreté

Plus d'articles
Nous suivre