Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Tribune d’experts
Tribune d'expert bandeau
Finances

Protéger ses salariés où qu’ils soient : une obligation

Sujets relatifs :

,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Protéger ses salariés où qu’ils soient : une obligation

Missions commerciales ou de sourcing ponctuelles, négociations avec des clients éloignés, visite d’un salon ou d’une manifestation professionnelle, séjours de plus longue durée sur des sites industriels… certains salariés s’apparentent parfois à de véritables globe-trotters. Pas question pour l’entreprise de relâcher sa vigilance envers ces « expat » : elle a un véritable devoir de protection envers eux. Pour accompagner les employeurs dans cette lourde responsabilité, de grands assureurs comme Chubb ont développé une offre et des outils spécifiques.

Le Code du Travail est formel : même s’il se trouve à l’autre bout du monde, le salarié reste sous la responsabilité de son employeur. Et  celui-ci  se doit de prendre toutes « les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs » comme le stipule l’article L. 4121-1 du Code du travail. La « faute inexcusable » peut même être invoquée en cas de problème – avec des conséquences non seulement financières mais aussi pénales très lourdes pour l’entreprise.


Protéger ses collaborateurs est donc une véritable obligation juridique pour les entreprises. C’est aussi un enjeu business : des collaborateurs bien accompagnés et protégés sont plus productifs et engagés. A contrario, des collaborateurs victimes d’accidents ou de maladies, qui ne se sentent pas bien protégés lors de leurs voyages  peuvent se montrer à juste titre démotivés, peu productifs, voire quitter l’entreprise – et générer un climat délétère auprès de leurs collègues. Sans compter les risques en termes de réputation encourus par l’entreprise en cas de problème ou d’accident grave.


Pour s’acquitter au mieux de cette obligation juridique, les entreprises peuvent être accompagnées par leur assureur. Les compagnies comme Chubb, géant américain de l’assurance, ont pris la mesure de l’enjeu et proposent une offre spécifiquement pensée pour les entreprises dont les collaborateurs voyagent.

Anticiper et évaluer les risques

Avant d’envoyer un collaborateur à l’étranger, que ce soit dans un pays proche ou au bout du monde, il faut d’abord identifier et mesurer correctement les risques encourus : risques environnementaux telle la pollution, par exemple, qui peut être très handicapante pour certains salariés souffrant de maladies chroniques ; risques terroristes qu’il faut malheureusement prendre en compte ; risques infectieux dans certains pays d’Afrique ou d’Asie ; ou tout simplement risques de vol ou d’agression. Pas besoin d’aller bien loin pour que les ordinateurs et téléphones portables – ou les biens de valeur (bijoux pour les femmes, portefeuilles…)  – suscitent la convoitise ! Dans cet inventaire, il ne faut pas oublier les risques liés à la mission proprement dite : la visite d’un site industriel mal sécurisé engendre ses propres risques, tout autant qu’une mission de reconnaissance dans une zone méconnue, par exemple.


Pour évaluer les risques au mieux, les entreprises disposent de plusieurs ressources. Tout d’abord leur propre expérience et connaissance du terrain, bien sûr, tout comme la lecture attentive de la presse ! Le Quai d’Orsay est également une excellente source d’informations, fiables et réactualisées régulièrement, sur les risques pays, et comprenant également tous les contacts utiles en cas de problème (https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs). Il est également possible de contacter l’Ambassade de France ou les consulats locaux, ou les organismes spécialisés dans la représentation des entreprises françaises à l’étranger : UbiFrance, les chambres de commerce et d’industrie (CCI) françaises à l’étranger, la Maison des Français de l’étranger...


Certains assureurs spécialisés publient par ailleurs régulièrement des informations sur les risques liés à certains pays.

Informer et former les collaborateurs

Deuxième étape pour les entreprises : informer correctement les collaborateurs avant leur départ sur les précautions à prendre et les médicaments éventuellement à emporter. Vérifier les vaccinations ou traitements à prendre avant le départ, par exemple les antipaludéens pour les pays infectés, n’est jamais inutile. Outre les mesures strictement sanitaires, ne pas oublier les informations d’ordre plus général : quelles situations éviter, conduite à tenir en cas de danger… Préparer une liste de personnes/numéros à contacter en cas d’urgence, sans oublier les coordonnées d’un médecin francophone sur place, peut être précieux pour un collaborateur en mission lointaine.


Enfin, pour les collaborateurs amenés à voyager très fréquemment, des sessions de formation sur la conduite à tenir en cas de danger ou de problèmes peuvent être utiles. Chubb propose par exemple un module de formation en ligne : ainsi les salariés peuvent s’initier aux bons réflexes avant le départ, un point rassurant autant pour eux que pour leur employeur !
 

Cliquez pour découvrir plus en détails le programme dédié aux missions professionnelles.

Nous vous recommandons

Protéger ses collaborateurs en déplacement : les bons outils
Tribune d'experts
Sponsorisé par Protéger ses collaborateurs en déplacement : les bons outils

Protéger ses collaborateurs en déplacement : les bons outils

Quelle que soit la qualité de la préparation en amont d’un déplacement, le risque zéro n’existe pas. Il est donc essentiel de souscrire des assurances spécifiques lorsque les collaborateurs sont[…]

11/12/2017 | CHUBB | Finances
International : pensez à Prodouane pour vos démarches douanières en ligne

International : pensez à Prodouane pour vos démarches douanières en ligne

Un partenariat pour l’accompagnement à l’international des entreprises ayant le label EPV

Un partenariat pour l’accompagnement à l’international des entreprises ayant le label EPV

Protéger ses employés en missions professionnelles : le devoir de l’employeur
Tribune d'experts
Sponsorisé par Protéger ses employés en missions professionnelles : le devoir de l’employeur

Protéger ses employés en missions professionnelles : le devoir de l’employeur

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX