Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre
Entreprise

Qualité de vie au travail : les entreprises favorables au flex office ?

Benjamin Chabrier

Sujets relatifs :

, ,

Saisissez votre hors-texte centre ici

 

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Qualité de vie au travail : les entreprises favorables au flex office  ?

À l’occasion de la semaine de la Qualité de Vie au Travail, le cabinet de conseil en immobilier d’entreprises Parella et l’agence d’architecture d’intérieur Esquisse, dévoilent les résultats de leur étude portant sur l’attirance des PME et grands groupes pour le flex office. Focus sur les quelques chiffres. 

L’étude du cabinet de conseil en immobilier d’entreprises Parella et l’agence d’architecture d’intérieur Esquisse est réalisée auprès de 175 PME et entreprises de plus de 500 salariés situés pour 96% en Île-de-France. Le résultat est sans appel, 1/3 des entreprises ne sont pas prêtes pour le flex office.

Pour rappel, le flex office, c’est le fait de ne pas avoir de bureau fixe, on passe sur une notion de partage.

L’étude permet de dégager plusieurs constats.

Les raisons de transformer ses locaux 

Il y a 3 facteurs principaux qui inciteraient les entreprises à réaménager leurs locaux

  • l’amélioration du bien-être au travail
  • le renforcement de l’engagement des collaborateurs
  • la mise en place d’une nouvelle organisation

Les autres facteurs sont :

  • mise en place d’un nouveau mode de management
  • la favorisation de la créativité et de l’innovation

À noter, que l’optimisation des coûts et le renforcement de l’image de marque arrivent comme les derniers facteurs.

Des aménagements inadéquats

Bien que l’on soit dans une époque de travail collaboratif, les aménagements ne suivent pas. Sur 33% des répondants :

  • 60 % trouvent que les aménagements ne collent pas avec leur mode de travail
  • 55 % avec leur méthode de travail
  • 35 % avec leur image

 

Pour finir, 26 % des personnes trouvent qu’il y a un manque de confidentialité ou des ambiances trop bruyantes dans les espaces de travail.

Vers la solution du flex office ?

  • 85 % des entreprises interrogées ont déjà entendu parler du flex office. Ils sont :
  • 46 % à penser que ce serait une solution adaptée à leur nouvelle stratégie et mode d’organisation
  • 61% envisagent de le mettre place

Les facteurs qui inciteraient à effectuer cette transformation sont pour :

  • 76 % le mode de travail
  • 58 % la nouvelle organisation
  • 46 % la nouvelle génération
  • 62 % l’optimisation des coûts

Ces résultats sont à nuancer, car 39 % des entreprises ne savent pas si ces aménagements peuvent réellement répondre à leurs problématiques. Parmi les raisons :

  • 64 % pensent que les métiers n’y sont pas adaptés
  • 54% attribuent ça à la résistance interne
  • 37% encore, estiment que ce n’est pas un enjeu prioritaire

Pour finir, les points importants à mettre en œuvre pour que l’adhésion au flex office soit optimale :

  • l’implication de la direction-management pour 83%
  • l’implication des salariés pour 82%
  • l’accompagnement des équipes 79%
  • une communication régulière 67%

Pour aller plus loin

Nous vous recommandons

Open data : le répertoire Sirene disponible gratuitement

Open data : le répertoire Sirene disponible gratuitement

Le système national d'identification et du répertoire des entreprises et de leurs établissements est désormais consultable gratuitement depuis le 1er janvier 2017.  Le Sirene (Système national[…]

20/10/2017 | Entreprise
Création d’entreprise : un outil en ligne pour une étude de marché gratuite et simple

Création d’entreprise : un outil en ligne pour une étude de marché gratuite et simple

Et si vous participiez au programme Entrepreneur.e d’intérêt général ?

Et si vous participiez au programme Entrepreneur.e d’intérêt général ?

Artisans : si vous pensiez à la coopérative ?

Artisans : si vous pensiez à la coopérative ?

Plus d'articles
Nous suivre