Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Fiches pratiques réglementation

Régime social des indépendants : sous le feu des critiques, le RSI réagit

Régime social des indépendants : sous le feu des critiques, le RSI réagit

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La situation est « normalisée » ont annoncé ce mercredi les dirigeants de cet organisme, régulièrement dans l’œil du viseur.

Retards de traitements, bugs et autres paperasses interminables : telle est l’image peu reluisante souvent attachée au RSI (Régime Social des Indépendants), qui s’occupe de la protection sociale des chefs d’entreprise indépendants actifs (santé, retraites, indemnités journalières…).

 

Parmi les derniers éléments ayant attisé les tensions : un récent reportage de « Zone Interdite » sur M6,  un sondage du Syndicat des Indépendants (SDI) révélé par le Figaro notant des dysfonctionnements toujours plus nombreux et, le 9 mars prochain, une manifestation du mouvement « Sauvons nos entreprises » à laquelle s’intéressent même, comme le note l'Opinion, certains politiques comme Bruno Le Maire.

 

Forte baisse des réclamations

 

Lors de son point presse annuel, qui s’est tenu ce 25 février, le RSI a tenu à répondre à ces critiques et voulu montrer, au contraire, que ces dysfonctionnements devenaient de plus en plus rares.

 

« Le régime a dû faire face à la fin de la décennie précédente à de graves dysfonctionnements qui ont pénalisé le service rendu aux cotisants », notait au préalable le conseil d’administration du RSI dans un précédent communiqué. Durant son point presse, il a toutefois, chiffres à l’appui, montré que la situation s’améliorait.

 

>> FOCUS. Travailleurs non salariés : la complémentaire santé du chef d'entreprise 

 

Baisse de 11% des réclamations entre 2013 et 2014, taux de réponse téléphonique de 84,5% en 2014 contre 79% l’année précédente et un baromètre Médiamétrie-RSI rassurant (65% des assurés satisfaits, dont 74% des nouveaux assurés) : le régime veut mettre en avant la qualité de ses relations avec ses assurés. Et note que ces réclamations sont, finalement, très peu nombreuses : « 2 330 réclamations par les artisans et commerçants par mois relatives au recouvrement des cotisations pour la France, soit 0,11 % des 2,1 millions des cotisants artisans et commerçants ».

 

Autre illustration de cette situation « normalisée » : le RSI met également en avant son accompagnement des indépendants en difficulté. 300 000 délais de paiement ont ainsi été accordés pour le paiement des cotisations, sans oublier la prise en charge d’un ou deux trimestres de cotisations pour des assurés dont l’activité professionnelle traverse provisoirement une passe difficile.

 

Nous vous recommandons

DROIT ET RESPECT DU SALARIÉ

DROIT ET RESPECT DU SALARIÉ

Le sujet des libertés dans l'entreprise est plus que jamais d’actualité. L’employeur doit ainsi veiller au respect de l’ensemble des droits du salariés, de surcroit au regard de la valeur[…]

28/11/2017 | | Salariés
Les licences de débit de boissons des restaurants

Les licences de débit de boissons des restaurants

Responsabilité civile des dirigeants ou mandataires sociaux

Responsabilité civile des dirigeants ou mandataires sociaux

Obligation de l’employeur en matière de harcèlement

Obligation de l’employeur en matière de harcèlement

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX